Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les nouveaux matériaux : réduire l'énergie grise des bâtiments

Dernière mise à jour le: 2015-12-04
L'industrie du bâtiment est l'un des plus grands consommateurs d'énergie et de matières premières et un contributeur important aux émissions de gaz à effet de serre (GES). La recherche européenne sur de nouveaux matériaux de construction innovants aide l'industrie à réduire son empreinte carbonique.
Les nouveaux matériaux : réduire l'énergie grise des bâtiments
Les émissions de CO2 découlant de la fabrication de ciment totalisent 5 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde entier. La fabrication des autres matériaux de construction comme l'acier, les briques et le plastique nécessitent beaucoup d'énergie, et les minéraux utilisés doivent tous être extraits, traités et percés par le biais de processus intensifs.
Pour résoudre cela, des travaux de recherche européenne ont été menés pour développer de nouvelles technologies et matériaux qui minimisent ce qu'on appelle l'énergie grise, la somme de l'énergie nécessaire pour produire un matériau, y compris son extraction et sa fabrication, pour rendre le secteur de la construction plus durable. Cela peut être réalisé de plusieurs manières, comme le démontrent plusieurs projets financés par l'UE.
Le ciment, par exemple, peut être fabriqué partiellement à partir de matières premières secondaires comme les ordures ménagères, le vieux plastique, l'équipement électrique usé ou la mousse de polyuréthane, comme le démontre l'un des projets. Dans certains cas, il peut également être remplacé par des biomatériaux composites et des résines produites à partir de déchets agricoles et organiques, et les racines de plantes comme le lin et le jute.
De nouveaux types de ciment à base de liants à faible teneur en carbone ont été développés pour remplacer les liants traditionnels utilisés notamment dans le ciment Portland. CO2 pour les nouveaux liants sont réduites grâce à la réduction de calcium nécessaire et par conséquent de calcaire. Une nouvelle génération de matériaux de construction à base de ciment fabriqué à partir de ces liants pourrait réduire l'énergie grise de 30 %, réduire les coûts de 15 % et améliorer les propriétés d'isolation de 20 %.
L'avantage de ces nouveaux composants est qu'ils ont le potentiel de réduire bien plus que l'empreinte de carbone du secteur du bâtiment. Ils sont effectivement moins chers et assurent une meilleure performance que les matériaux traditionnels, et sont également mieux résistants au feu, imperméables et offrent une meilleure isolation thermique et sonore. De plus, ils contribuent à un meilleur air intérieur en raison du manque de composants volatils.
Cette édition de CORDIS Results Pack présente les dernières découvertes réalisées grâce à des fonds dans ce domaine. Les partenaires du projet incluent des entreprises de construction européennes ainsi que des laboratoires, des universités et d'autres instituts de recherche.
2016-01-04
Révolutionner le secteur de la construction
L'extraction, le traitement et la fabrication des matériaux de construction conventionnels sont des processus très énergivores. Les nouveaux bio-composites réduisent cette énergie...
2015-12-11
Des bio-agrégats pour une révolution dans les matériaux de construction
Nous sommes à l'aube d'une révolution des matériaux de construction grâce aux agrégats organiques. La paille, l'argile, le blé et tout autre matériel organique, une fois mélangé à...
2015-12-11
Écologiser le ciment grâce à des matières premières durables
Les produits de béton fabriqués à partir de matières premières secondaires pourraient aider le secteur de la construction à améliorer ses performances environnementales et à réduire...
2015-12-11
Un nouveau ciment pourrait réduire considérablement l'empreinte carbonique de l'industrie de la construction
Les produits de construction pré-fabriqués basés sur de nouveaux liants bélite-ye'elimite-ferrite faibles en CO2, présentant une performance élevée, une isolation efficace et une...
2015-01-14
Vers des constructions à énergie intrinsèque nulle
Des scientifiques financés par l'UE mettent au point de nouveaux matériaux polymères inorganiques, convenant à l'isolation des immeubles, nouveaux ou rénovés.
More about research and innovation in the field of Energy-efficient Buildings:
Energy-efficient Buildings (EeB) - Research & Innovation - Key Enabling Technologies - European Commission

Related Results Packs

2015-12-04
Des fenêtres intelligentes : une solution logique pour les bâtiments du futur
Partout en Europe, des consortiums de chercheurs de l'UE travaillent sur de nouveaux concepts de fenêtres intelligentes qui contribueront à réduire la facture énergétique des...
2015-12-04
Réconcilier l'efficacité énergétique et la qualité de l'air intérieur
Les technologies garantissant une qualité d'air intérieur acceptable dans les bâtiments de l'UE seront essentielles au succès commercial des solutions écologiques. Cette édition...
2015-12-04
Un coup de vert pour les vieux bâtiments : de nouvelles technologies pour restaurer les bâtiments en Europe
Une grande partie des projets financés par l'UE se concentre sur l'industrie de rénovation immobilière pour accélérer l'adoption des matériaux et des technologies éco-énergétiques.