Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Limiter les erreurs de gestion des forêts grâce à la cartographie 3D

Le projet SLOPE, financé par l'UE, utilise l'imagerie satellite et par avion sans pilote pour améliorer la durabilité à long terme des forêts des zones montagneuses d'Europe.
Limiter les erreurs de gestion des forêts grâce à la cartographie 3D
L'Europe est constituée à 35 % de montagnes pour la plupart recouvertes de forêts denses. Pour les nombreux Européens qui habitent ces régions montagneuses, la forêt et la terre représentent souvent la principale source de revenus, et donc une ressource économique importante. Malheureusement, ces régions font trop souvent les frais d'une mauvaise gestion et de la déforestation, avec de graves conséquences pour les communautés locales.

Afin de contrer cette tendance, le projet SLOPE souhaite améliorer la gestion et la durabilité à long terme des montagnes et des forêts d'Europe, en apportant aux communautés locales et aux administrations des forêts des connaissances plus précises sur les écosystèmes forestiers. Pour cela, il génèrera des modèles virtuels 3D détaillés des forêts, à partir d'informations géospatiales associant la méthode classique de balayage laser du terrain avec de nouveaux systèmes de topographie utilisant des avions sans pilote.

La transformation par les technologies

«Le projet SLOPE veut transformer le secteur forestier européen depuis le modèle traditionnel, gros consommateur de ressources, vers un secteur durable et basé sur les connaissances», déclarait Daniele Magliocchetti, coordinateur du projet et directeur de la recherche pour la fondation italienne GraphiTech. «Nous contribuerons ainsi à renforcer la compétitivité internationale de la filière bois européenne.»

Comme beaucoup de projets de recherche, SLOPE a été lancé en réaction à un problème. Les chercheurs du projet ont décelé de nombreuses faiblesses dans le processus de production du secteur forestier. Par exemple, il n'a aucune méthode efficace pour déterminer le type d'arbre convenant le mieux à une demande donnée, positionner correctement un système de câbles porteurs afin de minimiser sa durée d'installation et d'optimiser la récolte, suivre la quantité de bois produite, et déterminer les meilleures solutions logistiques pour optimiser les coûts. «Tous ces points peuvent être améliorés en mettant à disposition de l'utilisateur les informations nécessaires», affirme M. Magliocchetti.

Le projet SLOPE représente une nouvelle méthode de planifier les activités forestières, en particulier dans les régions montagneuses escarpées, en permettant à l'utilisateur de «voir» les véritables caractéristiques de la forêt par le biais d'un modèle 3D. Pour créer ces modèles, le projet utilise des images obtenues par avion sans pilote et satellite. Elles servent de base aux informations spatiales utilisées par le système pour déterminer la qualité d'une parcelle de terrain, ainsi que la position, la hauteur et l'espèce de chaque arbre. Des étiquettes RFID (identification par fréquence radio) servent alors à peupler le modèle numérique de la forêt, en attribuant à chaque arbre marqué par les forestiers un numéro unique de suivi numérique. Un système amélioré de câbles porteurs actualise la base de données pour chaque arbre coupé, en lui appliquant un tampon de récolte. En outre, grâce à sa tête dotée d'un processeur avec capteur, le système attribue une étiquette RFID et indique la qualité de chaque bûche débitée à partir d'un arbre donné, ce qui permet de la suivre jusqu'au client final.

Cette technique permet au système d'information forestière du projet SLOPE d'aligner les données provenant de plusieurs sources afin de réaliser un modèle commun en 3D, qui présente une vue complète de la forêt. «Avec SLOPE FIS, les propriétaires et les exploitants de forêts peuvent obtenir des données plus détaillées sur une zone boisée, et s'en servir pour gagner du temps et faire des économies en évitant de se rendre sur le terrain pour la planification et l'inventaire», explique M. Magliocchetti.

Des avantages conséquents

Le système SLOPE devrait être très avantageux pour les PME. Jusqu'ici, beaucoup d'entre elles ne pouvaient se permettre de procéder au relevé des forêts des zones montagneuses à cause des coûts. «SLOPE est intégré à divers outils et méthodes, économiques et innovants, conçus spécialement pour gérer les forêts de montagne. Ceci donne accès à ces PME à de connaissances inédites, ainsi qu'une longueur d'avance sur leurs concurrents», ajoute M. Magliocchetti.

M. Magliocchetti est également convaincu que le système pourrait créer des emplois dans des régions montagneuses moins développées. En outre, le projet incitera les populations locales à utiliser les terres de manière durable, et montrera que SLOPE permet de connaître chaque arbre mais aussi la forêt dans son ensemble.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après un entretien avec le coordinateur du projet

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 125519 / Dernière mise à jour le: 2016-06-08
Catégorie: Nouveaux produits et technologies
Fournisseur: ec