Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un Univers plus propre grâce aux nouvelles étoiles qui absorbent la poussière cosmique

Une équipe de chercheurs financée par l'UE a découvert que l'Univers devient plus propre au fur et à mesure que la poussière est balayée par la formation de nouvelles étoiles.
Un Univers plus propre grâce aux nouvelles étoiles qui absorbent la poussière cosmique
Des chercheurs de l'université de Cardiff, au Royaume-Uni, partiellement financés par le Conseil européen de la recherche(CER) au titre du projet COSMICDUST, se sont servis du télescope spatial Herschel pour observer les derniers 12 milliards d'années et la formation très précoce de galaxies, et les comparer à celles qui se sont formées plus récemment.

Les résultats ont montré qu'à l'époque les étoiles se formaient à l'intérieur de galaxies beaucoup plus rapidement qu'aujourd'hui, et que cette naissance rapide d'étoiles utilise de plus en plus de la poussière cosmique qui est diffusée à travers l'Univers. La poussière cosmique se compose de minuscules particules solides présentes dans l'espace entre les étoiles. Avec les gaz, elle représente les matières premières à partir desquelles se forment les étoiles et les galaxies. La recherche a montré qu'il y a un milliard d'années (soit une petite partie de l'âge de l'Univers) les galaxies se formaient plus vite et comportaient plus de poussière cosmique que les galaxies aujourd'hui.

Bien que cette couche de matériaux soit cruciale pour la formation d'étoiles et de galaxies, elle fait également office d'éponge, absorbant presque la moitié de la lumière émise par les objets stellaires. Il est donc impossible de les observer à l'aide de télescopes optiques standards.

Lancé en 2009, le télescope spatial Herschel apporte aux astronomes l'outil parfait pour tester l'Univers caché. Grâce à une collection d'instruments, de miroirs et de filtres sensibles, le télescope a pu détecter la poussière via l'infrarouge lointain qu'elle émet, révélant ainsi l'existence des étoiles et des galaxies cachées par la poussière.

Le professeur Haley Gomez, un des responsables du projet, a présenté les résultats de l'équipe le 29 juin lors de la rencontre d'astronomie britannique à Nottingham, au Royaume-Uni. L'équipe de recherche vient de publier un long catalogue des sources d'infrarouge lointain dans cet «Univers caché». L'étude de l'équipe sur le ciel, intitulée Herschel Astrophysical Terahertz Large Area Survey (Herschel ATLAS), a révélé les détails de plus d'un demi-million de galaxies, dont beaucoup se présentent comme il y 12 milliards d'années, peu après le Big Bang. L'équipe espère qu'au fil du temps ce riche catalogue deviendra un instrument vital pour les astronomes qui cherchent à comprendre l'histoire détaillée des galaxies et du cosmos dans son ensemble.

Un des auteurs principaux de la revue «Monthly Notices of the Royal Astronomical Society», le Dr Elisabetta Valiante, commente: «Ce qui est passionnant dans cette étude, c'est qu'elle englobe presque toute l'histoire cosmique, depuis les systèmes violents formant des étoiles faites de poussière et de gaz dans l'Univers précoce, qui sont essentiellement des galaxies en cours de formation, aux systèmes bien plus modérés que nous observons autour de nous aujourd'hui.»

La Dr Loretta Dunne, un autre membre éminent de l'équipe de recherche a également commenté: «Avant Herschel nous ne connaissions que quelques centaines de sources poussiéreuses dans l'Univers distant et nous ne pouvions en effet les 'voir' qu'en noir et blanc. Herschel, avec ses cinq filtres, nous a donné l'équivalent du technicolor, et la couleur de la galaxie nous parle de ses distances et températures. Nous avons maintenant 500 000 galaxies que nous pouvons utiliser pour cartographier la formation cachée d'étoiles dans l'Univers».

Le projet COSMICDUST se poursuivra jusqu'en août 2020 et a reçu environ 1 800 000 d'euros de financement européen.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
page du projet sur CORDIS

Source: D'après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes