Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Tester les possibilités de réutiliser l'eau en Europe

Le projet DEMOWARE, financé par l'UE, est une étape majeure en matière de réutilisation de l'eau. Il a renforcé le rendement opérationnel, la capacité de planification et les économies, réduit les impacts destructeurs sur l'environnement, et facilité la gestion du réchauffement planétaire.
Tester les possibilités de réutiliser l'eau en Europe
La demande en eau augmente sans cesse alors que le renouvellement des ressources diminue. De plus, l'eau qui est disponible n'est pas toujours d'une qualité adéquate, réduisant encore plus la quantité utilisable et sa valeur, et augmentant le coût de l'approvisionnement. La situation est encore pire dans les zones fortement peuplées, aux précipitations faibles ou avec un niveau élevé d'industries, d'agriculture ou de tourisme. De surcroît, le réchauffement planétaire aggrave la concurrence entre les divers consommateurs de l'eau.

La réutilisation de l'eau est une solution possible, mais elle a été contrariée par plusieurs problèmes techniques, institutionnels et sociaux. Le projet DEMOWARE a été lancé pour s'attaquer à ces nombreuses difficultés.

Une révolution dans le traitement des eaux usées

Les travaux de pionnier conduits sur le site du projet à Tarragone (dans la région espagnole de la Catalogne) ont récemment reçu le prix Environmental Leader's Project of the Year (2015). Dans cette région, les municipalités et un complexe pétrochimique bien développé rencontraient une pénurie d'eau à cause de la demande élevée. Le projet a traité et purifié les eaux usées des villes de Salou, Tarragone et Vilaseca, dans un site de récupération exploité par Veolia, AITASA et ACA (l'Agència Catalana de l'Aigua, le service des eaux appartenant au gouvernement).

Le traitement des eaux usées a fait appel aux solutions d'osmose inverse de Dow, l'un des membres du consortium du projet. Après un prétraitement, les eaux usées passent dans des membranes DOW FILMTEC™ BW30XFR-400/34i. Très résistantes à l'encrassement, elles assurent une perméabilité stable et une plus grande longévité, et réduisent les coûts en évitant les nettoyages. L'eau résultante a ensuite été traitée par des membranes DOW FILMTEC™ LE-440i basse énergie, éliminant davantage de sel et fonctionnant à une pression inférieure d'un tiers (ce qui diminue l'énergie nécessaire). Les eaux usées et traitées, atteignant une qualité requise, ont été conduites au complexe pétrochimique pour usage industriel, au lieu d'être rejetées en Méditerranée comme c'était le cas jusqu'ici.

Le projet DEMOWARE a aussi abouti à une eau de qualité suffisante pour la tour de refroidissement du système Dow de craquage d'éthylène, qui fonctionnait jusqu'ici uniquement à partir d'une eau prétraitée venant de l'Èbre, un fleuve protégé par l'UNESCO. La tour a ainsi fonctionné avec 40 % d'eau récupérée (160 m³/h), réduisant de 23 % l'usage de produits chimiques. La tour a également augmenté le nombre de cycles de fonctionnement avec la même quantité d'eau, sans entartrage, corrosion ni développement biologique, et réduit de 49 % la quantité d'eau purgée pour éviter les concrétions minérales.

Dans le cas du complexe du Camp de Tarragone, l'objectif est d'utiliser de l'eau récupérée pour satisfaire 90 % des besoins. À terme, le déploiement ciblé d'eau récupérée (nécessitant ainsi moins d'eau de l'Èbre) a permis de mettre à disposition une plus grande quantité d'eau pour la municipalité.

La réutilisation de l'eau est une solution prioritaire pour l'Europe

Face à la croissance de l'urbanisation et de la population, qui sollicite toujours plus les réserves d'eau potable, la réutilisation de l'eau a de plus en plus de succès. De fait, le partenariat européen d'innovation (EIP) pour l'eau en a fait un objectif prioritaire de son plan d'implémentation stratégique. De plus, le schéma directeur européen pour l'eau, fondement du calendrier 2011 de l'UE pour l'efficacité des ressources, a proposé un instrument réglementaire pour définir les normes de réutilisation de l'eau.

Cette réutilisation requiert des solutions techniques basées sur des preuves, des cadres réglementaires appropriés, des modèles commerciaux efficaces, des compétences disponibles, et un meilleur accueil du public. Pour renforcer la coordination au niveau des entreprises et donner une identité européenne au secteur, le projet DEMOWARE a mis en place l'association Water Reuse Europe (WRE). Ses buts sont de créer des conditions de marché favorables, de renforcer la compréhension du public, et de favoriser l'échange de connaissances et le partage d'expertise.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après des informations communiquées par le projet

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 125721 / Dernière mise à jour le: 2016-07-07
Catégorie: Nouveaux produits et technologies
Fournisseur: ec