Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les innovations cloud esquissent l'avenir de la mobilité urbaine

Un projet révolutionnaire de l'UE a réalisé une plateforme cloud avec de nombreuses applications et outils, pour aider les villes européennes à se déplacer de façon plus durable.
Les innovations cloud esquissent l'avenir de la mobilité urbaine
Les villes d'Europe prennent conscience des avantages d'un transport urbain durable pour l'économie, la société et l'environnement, mais il reste difficile de communiquer aux citoyens les options disponibles. Une plateforme Cloud a donc été combinée à de nouvelles fonctionnalités, pour permettre aux autorités et entreprises locales d'Europe de fournir aux citoyens et aux clients des services de pointe en ligne.

Le projet European Cloud Marketplace for Intelligent Mobility (ECIM), financé par l'UE et lancé en janvier 2014, s'est fondé sur la réussite de l'European Platform for Intelligent Cities (EPIC) pour créer une place de marché pour des solutions en matière de transport. C'est un lieu où les fournisseurs de services, les fournisseurs de données et développeurs peuvent se rassembler et créer ensemble des applications innovantes pour les citoyens.

La plateforme exploite le potentiel de l'informatique dans le Cloud, qui consiste à partager des ressources informatiques au lieu de traiter chaque application par des serveurs locaux ou des appareils personnels. C’est un moyen très efficace de fournir des services, qui apporte aux utilisateurs des ressources potentiellement illimitées pour leurs applications à la demande. Le projet a utilisé la mobilité comme scénario de validation, car ces services peuvent aisément migrer vers une l'infrastructure cloud et sont régulièrement cités parmi les priorités de pointe par les citoyens et les fournisseurs de service public.

Tout au long du projet, 14 partenaires provenant de cinq pays européens ont travaillé collectivement et en coopération avec d'autres acteurs, comme des fournisseurs de services de mobilité et des autorités publiques, afin de permettre aux cités et aux entreprises de faire passer aisément leurs services vers le Cloud et de faciliter la création d'un nouveau service. Des projets pilotes ont été menés à Barcelone, Paris et Bruxelles. Le projet a également cherché à encourager l'adoption transfrontalière des services cloud en Europe et au-delà.

Par exemple, en associant les options de transports publics avec la gestion en temps réel du stationnement disponible dans les rues ou ailleurs, les plateformes cloud permettent aux villes d'encourager des modes de transport plus respectueux de l'environnement et de faire gagner du temps aux citoyens. De nouveaux services ont été ajoutés pendant le développement du projet, comme le partage de voiture et de vélo et des postes de recharge pour véhicules électriques (VE). Lors de son terme officiel en juin 2016, le projet ECIM avait abouti à une solution réellement multimodale, capable de répondre aux besoins en matière de mobilité d'une ville contemporaine.

Une fois cette plateforme en place, un ensemble commun d'API (interfaces de programmes d'application) a été promu via l'initiative SmartMobility.io. Ces API visaient à normaliser l'accès des services de mobilité par les développeurs, et ont représenté un pas important vers la création et l'amélioration subséquente des applications testées dans trois villes pilotes. Elles apportent le cadre pour harmoniser les API personnalisées utilisées par les différents fournisseurs de services de mobilité, et permettent aux développeurs de créer des applications innovantes pour les villes et les citoyens.

Certaines de ces applications de mobilité ont été co-conçues et testées dans les trois villes tests. Ces applications multimodales combinent une gamme de services de mobilité, du stationnement au paiement, en passant par le transport public et le partage de vélos. Celles de Bruxelles et Paris proposent une fonction de signature unique, permettant aux utilisateurs d'accéder et de payer pour des services de stationnement de différents fournisseurs à l'aide d'un seul compte.

Des ateliers de durabilité ont également eu lieu pour rationaliser les avis sur le modèle commercial le plus adapté pour l'ECIM, ainsi que pour trouver un consensus sur la façon de passer à la commercialisation après l'achèvement du projet. De nombreux partenaires ont manifesté un grand intérêt pour faire progresser la solution de l'ECIM, avec notamment la création d'une entreprise visant la mobilité intelligente.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après des informations communiquées par le projet

Informations connexes