Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une thérapie régénératrice inédite promet d'améliorer considérablement la réparation des os

Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point une nouvelle thérapie de régénération osseuse qui devrait améliorer la réparation osseuse et offrir une solution réaliste aux patients ayant besoin d'un substitut osseux partiel.
Une thérapie régénératrice inédite promet d'améliorer considérablement la réparation des os
Il n'existe actuellement aucune thérapie adaptée capable d'accélérer la réparation des fractures des os longs et de favoriser la cicatrisation. Dans ce domaine, les solutions actuelles pâtissent du coût élevé et des effets secondaires des dispositifs thérapeutiques osseux. Le projet OSTEOGROW, financé par l'UE, a mis au point une toute nouvelle thérapie qui, outre le fait qu'elle devrait être sûre et économique, diminuera les interventions secondaires.

La nouvelle thérapie consiste à utiliser le sang du patient pour créer un caillot pendant que le patient est au bloc opératoire. Le sang est ensuite injecté avec une protéine morphogénétique osseuse 6 (BMP6) et placé au point où l'os neuf doit être fabriqué. La thérapie présente aussi l'avantage de réduire les réactions inflammatoires courantes avec les dispositifs osseux actuels.

En quelques mois, l'os neuf est créé, les caillots ayant été fabriqués avec seulement un décilitre de sang. Les maladies osseuses traitées localement avec le dispositif OSTEOGROW sont les formes sévères de fracture du radius et les fractures du tibia non consolidées à répétition. La nouvelle méthode de traitement devrait considérablement atténuer la douleur associée à ces problèmes osseux très répandus et invalidants. Elle pourrait aussi être utilisée pour soigner les changements dégénératifs de la moelle épinière, une autre affection très douloureuse répandue.

Des essais cliniques de phase 2 sont en cours à Zagreb, en Croatie (lieu de coordination du projet), Sarajevo et Vienne. Ils font suite à des tests sur lapins et moutons qui ont donné d'excellents résultats en matière de génération d'os neuf. La thérapie a été suivie pour la première fois par dix patients de l'Hôpital des Sœurs de la Charité à Zagreb, sans aucune complication ni effet secondaire. À Vienne, des chirurgiens utilisent la nouvelle thérapie pour traiter des patients atteints de spondylodèse invalidante. Au terme des essais, 75 patients auront suivi le nouveau traitement OSTEOGROW.

L'équipe de recherche est également particulièrement fière du fait qu'OSTEOGROW soit le premier projet collaboratif international majeur à développer un traitement médical inédit sous la direction et la coordination de cliniciens croates. «Pour la première fois, la Commission européenne a confié à une institution médicale croate la coordination d'un projet réunissant 11 partenaires européens de six États. Tous ont apporté leur pierre à l'édifice, mais c'est Zagreb qui est à l'origine de l'innovation et de l'originalité du traitement, nos partenaires nous ayant permis de procéder aux essais précliniques et d'aborder la phase d'essais cliniques», a déclaré Slobodan Vukičević, coordinateur du projet.

Alors que le projet approche de son terme (décembre 2016), et au vu des résultats extrêmement prometteurs obtenus jusqu'à présent, l'équipe de recherche se consacre à présent aux perspectives commerciales du nouveau traitement. Fréquentes en UE, les fractures osseuses sévères devraient encore augmenter pour atteindre 12 millions de cas par an, en partie à cause du vieillissement de la population. Il deviendra donc de plus en plus nécessaire de mettre au point de nouvelles thérapies capables de favoriser la fabrication d'os, d'accélérer la guérison et de prévenir les fractures non consolidées.

La nouvelle thérapie proposée par OSTEOGROW devrait être prête à être commercialisée dans les deux à trois prochaines années.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes