Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des contrôles de sécurité haute technologie testés pour la première fois à l'aéroport de Shannon

Le projet XP-DITE financé par l'UE procède aux essais du premier système de sécurité au monde capable de diviser par deux la durée de formalités de sécurité en aéroport en combinant procédures européennes et américaines dans un seul poste de contrôle.
Des contrôles de sécurité haute technologie testés pour la première fois à l'aéroport de Shannon
Le projet de cinq ans, qui s'achèvera fin juillet 2017, a pour objectif de développer et procéder à la démonstration d'une approche complète de conception et d'évaluation des postes de contrôle de sécurité en aéroport. Applicable à l'échelle du système, cette approche est à la fois centrée sur le passager et axée sur les résultats. Elle devrait améliorer le ressenti des passagers tout en garantissant l'utilisation de méthodes de sécurité fiables.

L'aéroport de Shannon est le premier aéroport au monde à tester le nouveau système de contrôle avant passage en douane. Aéroport régional en pleine croissance, avec environ 1,7 million de passagers en 2015, l'aéroport de Shannon est très différent de celui de Schiphol, un autre aéroport européen et international de plus grande envergure prenant également part au projet. Ensemble, ils aideront à faire en sorte que les concepts, les outils de conception et d'évaluation et les méthodes du système XP-DITE soient applicables aux aéroports européens de différents types et tailles. Les aéroports auraient ainsi la liberté d'utiliser des procédures et technologies innovantes pour améliorer le confort des passagers et réduire les retards.

L'aéroport de Shannon est considéré comme le candidat idéal aux essais du nouveau système: il propose des liaisons aériennes vers plusieurs destinations appliquant des réglementations de sécurité et des contrôles frontaliers différents. En 2015, 31 % des passagers de l'aéroport se sont rendus en Europe, 22 % ont emprunté des vols transatlantiques, 5 % ont transité vers leur destination finale et 42 % sont allés au Royaume-Uni (qui constitue un espace de libre circulation avec la république d'Irlande).

L'aéroport de Shannon a également été le premier d'Europe à proposer des services complets de contrôle avant passage en douane pour les passagers en partance pour les États-Unis, après la construction d'un site US Customs and Border Protection (CBP) en 2009. Pour cette raison, l'essai XP-DITE de Shannon est conçu de manière à assurer la conformité avec deux ensembles de réglementations (système européen et système TSA des États-Unis).

«La conception et l'évaluation du système des postes de contrôle des aéroports donnent la possibilité d'évaluer de nouvelles approches de sécurité aéroportuaire qui pourraient maintenir un niveau de sécurité élevé tout en améliorant la satisfaction des passagers et en réduisant les coûts d'exploitation», a commenté Mark van den Brink, coordinateur du projet XP-DITE.

Le contrôle avant passage en douane permet aux passagers de se soumettre aux formalités d'immigration et de douane et de passer les contrôles de sécurité avant accès aux vols intérieurs américains, dans le cas de ceux qui se rendent aux États-Unis. Ainsi, ils peuvent arriver dans n'importe quel aéroport des États-Unis, pas uniquement ceux d'envergure internationale. Ils peuvent également emprunter des vols intérieurs sans avoir à repasser le contrôle, et leurs bagages peuvent être enregistrés jusqu'à leur destination finale sans qu'ils aient à les récupérer lorsqu'ils sont en transit. Dix grands aéroports européens et du monde entier envisagent d'adopter cette approche de contrôle avant passage en douane. Le système XP-DITE pourrait alors contribuer à améliorer le confort de ces vols transatlantiques pour les 20 millions de passagers qui se rendent chaque année aux États-Unis.

Niall Maloney, directeur des opérations de l'aéroport de Shannon a déclaré: «La suppression des mesures de sécurité supplémentaires sur le site de contrôle avant passage en douane à destination des États-Unis constitue un grand pas en avant pour améliorer la satisfaction de nos passagers et des compagnies aériennes. Les essais du nouveau poste de contrôle ont à peine commencé, mais nous recevons déjà des avis positifs des usagers de l'aéroport qui apprécient qu'un poste de contrôle ait été supprimé pour les formalités de sécurité avant passage en douane.»

Suite aux résultats positifs déjà enregistrés lors des essais de Shannon, d'une durée totale de 10 semaines, un essai XP-DITE à plus grande échelle sera programmé pour Schiphol afin de tester la capacité du nouveau système à prendre en charge un nombre bien plus élevé de passagers dans un aéroport international majeur.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes