Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des chercheurs de l'UE offrent des solutions durables pour la fabrication européenne

Lors de sa conférence finale organisée à Bruxelles le 18 octobre 2016, le projet USE-IT-WISELY financé par l'UE a présenté ses cadres et ses outils innovants, qui permettront aux fabricants européens d'être concurrentiels dans une économie mondiale de plus en plus globalisée.
Des chercheurs de l'UE offrent des solutions durables pour la fabrication européenne
Les processus industriels et les chaînes d'approvisionnement devenant de plus en plus numérisés avec l'essor des nouvelles technologies comme l'Internet des objets (IdO), l'Internet industriel et le Cloud, mais la vaste majorité des sociétés peinent encore à comprendre les implications de leurs activités entraînées par une économie mondiale de plus en plus globalisée et connectée.

C'est là que le projet USE-IT-WISELY entre en jeu, offrant une solution complète visant à améliorer les produits et les services à travers une innovation de mise à niveau efficace, tout en proposant des solutions durables pour les clients et consommateurs exigeants. Le projet a adopté une approche globale fondée sur un style collaboratif de travail, et a entrepris une modélisation système complète, axée sur les sociétés, la technologie et les gens, afin d'identifier les opportunités commerciales et de développer les solutions techniques nécessaires au sein des réseaux de valeur industrielle.

Néanmoins, le but du projet n'était pas seulement de mettre l'accent sur l'équipement des sociétés européennes pour faire face aux marchés dynamiques du XXIe siècle. Les 20 partenaires du consortium étaient aussi extrêmement conscients du besoin de développer des solutions et des pratiques commerciales écologiques et de contribuer aux ambitieux plans de l'UE en vue de créer une économie circulaire réellement viable.

Une approche de cluster

USE-IT-WISELY a organisé sa recherche en six clusters, chacun se fondant sur un secteur ou un thème industriel particulier. Il s'agissait des turbines de centrales électriques, de la machinerie, de l'espace, des camions, des transports et des meubles de bureau. Chacun des clusters et ses réussites ont été présentés lors de la conférence finale. Les partenaires du projet considéraient le clustering comme un avantage, car il permettait d'exploiter les liens forts existants entre les organismes de recherche et les entreprises, permettant d'aboutir à un projet plus productif et donc à des bénéfices plus importants pour l'utilisateur final.

Karin Verploegen, membre du consortium, représentant les organisations néerlandaises Gispen et TNO, a présenté comment l'objectif de son cluster était de prolonger la durée de vie des meubles de bureau en mettant en œuvre des principes de l'économie circulaire. Plus particulièrement, ils ont développé deux outils pour renforcer les pratiques commerciales durables, un outil d'évaluation du cycle de vie circulaire, et un cadre de conception pour des produits flexibles, modulaires et adaptables. Ces innovations permettront d'accroître la sensibilisation du client aux concepts de l'économie circulaire, mais pourraient également réduire les coûts en matériaux, transport et énergie.

Par ailleurs, le projet a tiré parti des dernières avancées en matière de réalité virtuelle (RV) et de réalité augmentée (RA), l'équipe du projet estimant qu'elles auront un rôle critique dans la mise à niveau des processus industriels dans les décennies à venir. Membre du consortium, Tommi Mannerjoki, de la société d'ingénierie finlandaise RD Velho, a parlé de son implication dans la recherche menée sur l'amélioration des concasseurs mobiles de roches. À l'aide d'un balayage 3D, de la RA et de la fabrication additive, il a pu avec ses collègues explorer comment rassembler au mieux des informations 3D provenant des concasseurs mobiles de roches et comment fabriquer les pièces. Ils ont testé deux techniques de balayage 3D différentes et les résultats de la recherche amélioreront et faciliteront la communication entre les fabricants, leurs parties prenantes et les clients, et soutiendront la mise en réseau des PME.

La modélisation 3D a également été utilisée dans d'autres clusters, comme outil pour réduire le temps et les coûts d'entretien des turbines de centrales électriques, et pour l'adaptation des systèmes de fabrication des camions.

Un héritage de longue durée

Durant le projet, son coordinateur le Dr Göran Granholm a commenté: «USE-IT-WISELY proposera une solution détaillée pour améliorer les produits et les services actuels. Grâce à une mise à niveau efficace, nous pouvons réaliser des solutions durables pour les consommateurs exigeants. Cela aidera l'industrie qui peine à maintenir le rythme de la compétition mondiale, des nouvelles technologies et des exigences changeantes.»

Le projet USE-IT-WISELY doit s'achever en novembre 2016, mais ses innovations et découvertes se poursuivront à travers sa plateforme en ligne dédiée. Elle offre un soutien des pairs en ligne, des espaces de travail dédiés et un registre d'informations sur tous les outils clés et les conseils du projet, qui contribueront tous à informer et à inspirer les entreprises européennes afin qu'elles s'adaptent, concurrencent et prospèrent à l'intérieur et au-delà des frontières de l'Europe.

Source: D'après la couverture de l'évènement et des informations communiquées par le projet

Informations connexes