Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des bras robotiques révolutionnaires qui pourraient transformer vos courses hebdomadaires

En partie soutenus par le projet SOMA financé par l'UE, des chercheurs en robotique ont développé des pinces robotiques polyvalentes permettant de saisir des centaines d'articles de supermarché.
Des bras robotiques révolutionnaires qui pourraient transformer vos courses hebdomadaires
Dans le cadre du projet SOMA (Soft-bodied intelligence for Manipulation) financé par l'UE au titre d'Horizon 2020, des chercheurs de la Technische Universität Berlin (TUB), l'Università di Pisa, l'Istituto Italiano di Tecnologia, le Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt e.V. (DLR), l'institut des sciences et de la technologie d'Autriche, Ocado Technology, et Disney Research Zurich, ont mené des expériences de manipulation robotisée d'objets de formes non prévisibles et pouvant facilement s'abîmer comme les fruits et les légumes.

Les pinces ont été conçues pour attraper les 48 000 articles en stock dans les entrepôts hautement automatisés d'Ocado (le plus grand supermarché au monde exclusivement en ligne) tout en occasionnant des dégâts limités aux produits alimentaires fragiles de la liste de courses.

Par conséquent, pour éviter d'endommager ces articles sensibles, le projet a utilisé des pinces flexibles (par ex, aux propriétés similaires aux pinces à ressort) adaptées aux bras robotiques industriels. À titre d'exemple, la pince RBO Hand 2 anthropomorphique conçue par la Technische Universität Berlin (TUB) utilise des matériaux caoutchouc flexibles et sept chambres à air pressurisé contrôlées individuellement pour saisir des objets en toute sécurité et sans dégât. Ce concept autorise différents modes de saisie puisque les doigts, la paume et le pouce adaptent leur forme à la géométrie de l'objet donné (calcul morphologique).

L'équipe a monté la main flexible sur deux types de bras robotiques, un Staubli RX160L et un KUKA LBR iiwa14. Ces deux bras peuvent fonctionner en mode contrôlé dans la position standard. Qui plus est, KUKA autorise un certain niveau d'adaptation contrôlé par logiciel dans le bras.

Les expériences effectuées sur des fruits artificiels stockés dans une caisse d'IFCO (International Fruit Container) ont révélé que les pinces robotiques pouvaient attraper plusieurs formes. Par ailleurs, les chances de réussite ont augmenté lorsque les contraintes environnementales (soit les parois et le fond de la caisse) étaient utilisées de façon efficace pour restreindre le mouvement de l'objet.

Maintenant que cette équipe internationale s'est rapprochée de son objectif principal consistant à développer des capacités robotiques de saisie et de manipulation à la fois polyvalentes, solides, rentables et sûres, elle prévoit d'ajouter des articles et des contraintes plus complexes pour voir si les bras robotiques ont réellement saisi ce que l'on attend d'eux dans les supermarchés de demain.

Le projet SOMA a reçu plus de 7 millions d'euros pour explorer une nouvelle voie de manipulation robotique, en exploitant les contraintes physiques imposées par l'environnement pour saisir et manipuler efficacement des objets dans des contextes dynamiques, ouverts et très variables. Il sera opérationnel jusqu'en avril 2019.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet

Source: D'après des communiqués de presse.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 127579 / Dernière mise à jour le: 2017-02-15
Catégorie: Nouveaux produits et technologies
Fournisseur: ec