Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Tendances scientifiques: Pour mettre le feu au dancefloor, tout est dans les hanches

Des chercheurs et psychologues ont publié une nouvelle étude visant à identifier les mouvements qui font les meilleures danseuses.
Tendances scientifiques: Pour mettre le feu au dancefloor, tout est dans les hanches
Pourquoi s'inspirer de Beyonce ou de Shakira pour être une reine du disco lorsque des avatars vous montrent comment bouger vos hanches?

Dirigée par des psychologues de l'Université de Northumbria et publiée dans la revue 'Scientific Reports' en février, la nouvelle étude indique les mouvements de quel personnage féminin sont les mieux notés par les spectateurs.

Utilisant une technologie 3D pour enregistrer les mouvements de 39 jeunes femmes dansant au rythme des percussions, des juges hommes et femmes les ont notées en fonction de critères de qualité de la danse, sans tenir compte de leur taille, de leur apparence ou d'autres caractéristiques physiques.

Les résultats ont révélé que les juges des deux sexes considèrent le balancement des hanches et les mouvements asymétriques des bras et des cuisses en rythme comme des mouvements de danse de grande qualité pour des concours de danse à venir. «Peu importe la musique, si l'individu est en rythme c'est un bon danseur», explique Nick Neave, le psychologue principal en charge de l'étude.

La danse est un comportement humain universel observé en particulier dans le domaine de la séduction et a toujours intéressé les chercheurs, pour étudier la signification évolutionnaire de nos actions et notre qualité en tant que partenaire potentiel. «La façon de se mouvoir est étroitement liée à la santé, aux hormones et à la personnalité, et probablement à d'autres facteurs tels que l'intelligence et la créativité», ajoute Nick Neave.

En 2010, la même équipe a dirigé un projet de recherche publié dans 'The Royal Society', qui révèle que l'on peut prévoir la qualité d'un danseur en fonction des variations de torsion de son cou et de son torse et de la vitesse de mouvement de son genou droit. «Nous avons ensuite constaté que plus le danseur est musclé plus il est considéré comme un bon danseur», souligne M. Neave.

Au cours d'une prochaine recherche, l'équipe pourrait examiner si l'attractivité de la danse diffère en fonction de la valeur du danseur ou selon son potentiel en tant que partenaire ou concurrent.

Même si elle donne un aperçu des caractéristiques de danseur appréciées dans la culture occidentale, cette étude ne peut prétendre englober toutes les cultures et danses de séduction. En effet, ce qui pourrait être considéré comme une danse de qualité au Ministry of Sound, la célèbre discothèque londonienne, ne le serait sûrement pas au Copacabana ou au Blue Note à New York. Malheureusement pour le rédacteur, doté de deux pieds gauches, le pouvoir de séduction de ses mouvements oscillatoires resterait faible quel que soit le lieu de sa prestation.

Toutefois, Bronwyn Tarr, danseur et chercheur sur l'évolution de la danse et de l'homme à l'Université d'Oxford, a déclaré que «des études comme celle-ci nous aident à obtenir une vision plus complète de la façon dont, comme de nombreux oiseaux ou autres animaux, nous pouvons utiliser la danse pour attirer l'attention du sexe opposé.»

Alors mesdames, si vous voulez mettre le feu à la piste, levez les mains en l'air, balancez ces hanches et secouez un bras ou une jambe pour avoir le bon rythme!

Source: D'après des communiqués de presse

Informations connexes

Pays

  • Royaume-Uni
Numéro d'enregistrement: 127599 / Dernière mise à jour le: 2017-02-17
Catégorie: Tendances scientifiques
Fournisseur: ec