Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Pour la première fois au Royaume-Uni, une station-service autoroutière vous permet de vous ravitailler en hydrogène

Lancée par Shell à Cobbham services sur l'autoroute M25, la nouvelle station a été équipée par ITM dans le cadre du projet HYFIVE financé par l'UE. Il s'agit de la première de trois stations d'hydrogène que Shell devrait ouvrir en 2017 au Royaume-Uni.
Pour la première fois au Royaume-Uni, une station-service autoroutière vous permet de vous ravitailler en hydrogène
«Le projet FCH JU HYFIVE a déjà livré des résultats importants et contribué à relever des défis majeurs de l'UE, et nous sommes très heureux de voir un important acteur industriel se joindre à cette entreprise», a déclaré Bart BieBuuck, directeur exécutif de FCH JU (Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking). «L'ouverture de la première station Shell au Royaume-Uni renforce l'engagement de l'industrie envers la décarbonisation.»

Les stations sont conçues pour ravitailler les véhicules électriques équipés de pile à combustible, qui convertissent l'hydrogène en électricité et dont le pot d'échappement ne rejette que de la chaleur et de l'eau. Jusqu'à présent, les concessions britanniques ne proposent qu'un seul modèle de voiture de ce type: la Toyota Mirai. On peut cependant voir quelques exemplaires de la Hyundai ix35 Fuel Cell sur les routes britanniques et une troisième voiture, la Honda Clarity, a récemment été livrée à une poignée de conducteurs candidats, également dans le cadre du projet HYFIVE. Honda est l'un des cinq constructeurs automobiles qui confieront 185 véhicules à pile à combustible à des conducteurs volontaires en Autriche, au Danemark, en Allemagne, en Italie, en Suède et au Royaume-Uni.

Les piles à hydrogène ont encore un long chemin à parcourir avant que le nombre de stations de ravitaillement et de véhicules en circulation ne soit suffisant pour faire des économies d'échelle. Malgré cela, l'industrie vend de plus en plus de piles à combustible. En 2016, les ventes ont progressé de deux-tiers par rapport à 2015, la capacité des piles à combustible utilisées dans les transports ayant doublé pour atteindre 280MW.

Chez Cobham services, l'hydrogène est généré sur site à l'aide d'un électrolyseur conçu pour utiliser l'excédent d'énergie renouvelable provenant des parcs éoliens et d'autres sources, lorsque leur production excède les besoins du pays. Le réseau peut indiquer à l'électrolyseur quand il doit se mettre en marche, ce dernier pouvant démarrer et s'arrêter en environ une demi-seconde. En d'autres termes, aucun carburant fossile n'est nécessaire pour produire l'hydrogène de la station.

Il s'agit du troisième site de ravitaillement en hydrogène du Royaume-Uni à être fourni par ITM et la septième station d'hydrogène du pays. Toutefois, il s'agit de la première installation à être ouverte sur une autoroute, chez un distributeur public de carburant.

Matthew Tipper, vice-président de Future Fuels chez Shell déclarait que «l'hydrogène a le potentiel de devenir le carburant propre et polyvalent du futur dans le secteur du transport. Le site de ravitaillement en hydrogène de Cobbham est pour Shell l'une des façons d'encourager l'utilisation de carburants alternatifs pour contribuer à la transition énergétique. Il permettra aux clients disposant de véhicules électriques à pile à hydrogène de se ravitailler simplement et rapidement dans l'une des plus importantes stations-service du Royaume-Uni.»

L'initiative a été partiellement financée par le FCH JU et l'Office of Low Emission Vehicles du Royaume-Uni. Shell étudie actuellement des initiatives similaires en Suisse, en Autriche, en France, en Belgique et aux Pays-Bas.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
HYFIVE
page CORDIS du projet

Source: Basé sur une étude du projet

Informations connexes