Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'impact du soleil sur les bancs de moules

Identifier les facteurs environnementaux qui influencent le peuplement larvaire est crucial pour comprendre la dynamique de la population des invertébrés marins. La recherche financée par l'UE alimente une nouvelle étude prenant en compte trois facteurs environnementaux dans le but de prévoir la présence et l'intensité larvaires.
L'impact du soleil sur les bancs de moules
L'impact de trois facteurs environnementaux - le rayonnement solaire, le régime des vents et le ruissellement continental - sur les types de peuplements de Mytilus galloprovincialis a été analysé par des chercheurs qui ont récemment publié leurs résultats dans la revue Scientific Reports. Les résultats montrent que le rayonnement solaire influence indirectement le processus du peuplement, c'est pourquoi l'équipe suggère l'utilisation de cette variable météorologique pour prévoir l'occurrence du peuplement.

Les invertébrés benthiques marins ont synchronisé leurs cycles de reproduction pour produire des larves dans des conditions optimales de survie. Plus les espèces restent longtemps à un état larvaire, plus les menaces à leur survie sont nombreuses, comme la prédation et le transport à des lieux inadéquats. Établir les facteurs impactant sur la temporisation du cycle et la densité permettrait de comprendre comment les changements environnementaux peuvent affecter la dynamique de la population.

L'influence du rayonnement solaire

L'équipe a pu établir un modèle additif généralisé fonctionnel, conçu pour des études d'association entre une réponse scalaire et un indicateur fonctionnel. Elle a ainsi pu prendre en compte l'influence des trois facteurs environnementaux ci-dessus et fournir une prévision du peuplement. Les résultats, auxquels le projet CLIMEFISH financé par l'UE a contribué, indiquent que le rayonnement solaire permet de prévoir le début et la fin d'un cycle de peuplement un mois à l'avance. Vers la fin de l'hiver, le rayonnement solaire a eu un effet indirect sur l'intensité de l'apparition du peuplement.

L'équipe a procédé à une surveillance hebdomadaire sur des peuplements de Mytilus galloprovincialis situés autour de substrats artificiels, suspendus, pour établir la variabilité interannuelle des modèles de peuplement. Les études précédentes se sont concentrées sur le lien entre la dispersion et l'hydrodynamique et ont connecté le modèle temporal des peuplements aux cycles de reproduction. Le document, intitulé «Solar irradiance dictates settlement timing and intensity of marine mussels» met en lumière le peuplement larvaire, une étape vitale du cycle de vie de l'animal puisqu'il relie les étapes larvaires et benthiques et joue un rôle clé dans la densité de la population.

L'impact des découvertes

Les moules sont des organismes dominants sur de nombreuses côtes rocheuses du monde. Elles jouent un rôle significatif en tant qu'habitat et proie d'une variété d'organismes. La culture des moules est également importante d'un point de vue commercial. Comme l'explique le document, par exemple, la frontière nord du système de courant ascendant des Canaries est caractérisée par une production élevée de moules.

Le projet CLIMEFISH vise à garantir que l'augmentation de la production de fruits de mer ait lieu dans des zones et pour des espèces présentant un potentiel de croissance durable, compte tenu des développements climatiques attendus, contribuant ainsi au développement durable et à l'emploi dans les communautés rurales et côtières.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
page web du projet sur CORDIS

Source: D'après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 128266 / Dernière mise à jour le: 2017-05-16
Catégorie: Progrès scientifiques
Fournisseur: ec