Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le financement communautaire confère un nouvel élan à la recherche sur la grippe aviaire

La Commission européenne a dévoilé les détails de 17 nouveaux projets de recherche sur la grippe aviaire et pandémique.

28 millions d'euros seront alloués à ces projets qui reflètent la nature globale de la problématique. Nombre d'entre eux incluent des partenaires non europ...
Le financement communautaire confère un nouvel élan à la recherche sur la grippe aviaire
La Commission européenne a dévoilé les détails de 17 nouveaux projets de recherche sur la grippe aviaire et pandémique.

28 millions d'euros seront alloués à ces projets qui reflètent la nature globale de la problématique. Nombre d'entre eux incluent des partenaires non européens, y compris des pays qui ont été touchés par des épidémies récentes. Les projets ont été sélectionnés à l'issue d'un appel de propositions spécial organisé au titre du sixième programme-cadre (6e PC).

«Il est important que l'UE soit en mesure de cibler ses programmes de recherche afin de répondre aux nouveaux besoins émergents», a commenté Janez Potocnik, commissaire européen en charge de la science et de la recherche. «Nous avons prouvé que nous en sommes capables. La participation de partenaires internationaux si nombreux montre que l'Europe est à la pointe de la lutte contre la grippe aviaire et pandémique.»

Les projets sélectionnés couvrent la santé humaine et animale et répondent aux besoins en matière de recherche répertoriés par des organismes tels que l'Organisation mondiale de la santé et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Dans le domaine de la santé animale, certains projets visent à mettre au point de nouveaux vaccins bon marché et faciles à administrer. D'autres projets permettront de mieux comprendre le mode d'action et de transmission du virus. La capacité du virus à survivre à diverses méthodes de transformation des aliments sera également étudiée. Un accent particulier sera en outre mis sur la coopération internationale, certains projets portant sur la mise en place de réseaux de recherche, le transfert de technologies et la formation afin de garantir que, quel que soit le foyer de l'épidémie, des chercheurs locaux seront en mesure de diagnostiquer la maladie et établir les mesures pour la contenir.

Quant aux projets consacrés à la santé humaine, une attention particulière sera portée au développement de vaccins et de méthodes simples d'administration des vaccins. Un autre projet étudiera la question fondamentale de la transmission inter-espèces du virus, alors que d'autres analyseront le mode de transmission de la maladie et la réaction du corps à l'infection.

Selon les chiffres publiés par l'Organisation mondiale de la santé, 256 cas humains de grippe aviaire ont été notifiés dans le monde depuis 2003. Parmi ceux-ci, 151 personnes sont décédées des suites de la maladie. Bien qu'aucun cas humain de grippe aviaire n'ait été enregistré au sein de l'UE, 14 États membres ont rapporté des cas de la maladie chez les oiseaux.

Source: Commission européenne

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 26514 / Dernière mise à jour le: 2006-10-18
Catégorie: Autre
Fournisseur: ec