Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Vers la «voiture prête en cinq jours», grâce à la logistique intelligente

Alors que l'industrie automobile européenne est menacée par la concurrence des pays à faible coût de main-d'oeuvre, les partenaires d'un projet financé par l'UE travaillent à un changement de paradigme: du modèle fordien de la production de masse au concept radicalement nouvea...
Vers la «voiture prête en cinq jours», grâce à la logistique intelligente
Alors que l'industrie automobile européenne est menacée par la concurrence des pays à faible coût de main-d'oeuvre, les partenaires d'un projet financé par l'UE travaillent à un changement de paradigme: du modèle fordien de la production de masse au concept radicalement nouveau de la «voiture prête en cinq jours».

Actuellement, les constructeurs automobiles européens disposent de capacités leur permettant de fabriquer beaucoup plus de voitures que les gens ne veulent en acheter: 22 millions contre 15 millions, d'après des estimations. Certains acteurs du secteur se demandent si la production de masse d'innombrables véhicules pratiquement identiques est vraiment la meilleure solution pour le XXIe siècle.

Au lieu de fabriquer en série des millions de voitures dans l'espoir que les gens les achèteront, des acteurs du secteur et des universitaires ont étudié le concept de la «voiture personnalisée prête en cinq jours», dans le cadre du projet ILIPT (Intelligent Logistics for Innovative Product Technologies, logistique intelIigente pour technologies de production innovantes).

«La seule façon d'assurer la survie économique des organisations, des établissements et des salariés de l'industrie automobile européenne est d'échapper, à long terme, à la pression concurrentielle des pays à faible coût de main-d'�uvre», déclare René Esser, membre de ThyssenKrupp Automotive et coordinateur du projet ILIPT. «Ce projet s'attaque à la fois aux aspects conceptuels et pratiques du secteur de l'automobile au moyen d'un concept radicalement nouveau: la livraison au client d'un véhicule sur mesure quelques jours seulement après la passation de la commande.»

Le projet ILIPT, une initiative d'une durée de quatre ans qui devrait s'achever en 2008, a introduit des solutions d'ingénierie et d'organisation qui pourraient révolutionner le secteur.

La première est le concept de la «voiture modulaire». Plutôt que de suivre la pratique traditionnelle consistant à fabriquer la carrosserie de la voiture en une seule pièce «monocoque» en acier, les participants au projet ont étudié la possibilité de construire une voiture à partir d'un certain nombre de modules standard préformés. Des matériaux nouveaux, des technologies d'assemblage innovantes et de nouvelles méthodes de fabrication pourraient réduire les coûts de stockage. À ce jour, les membres du projet ILIPT ont réalisé la conception d'une voiture modulaire et commencé des simulations d'accident sur une maquette numérique.

Il va de soi que, pour fabriquer une voiture en cinq jours, il ne suffit pas de disposer d'un concept modulaire. L'industrie automobile est un réseau complexe de fournisseurs et d'assembleurs indépendants, mais souvent mal coordonnés. Les partenaires du projet ILIPT ont donc développé des processus collaboratifs de planification de la demande, des capacités et du réapprovisionnement parmi tous les membres d'une chaîne de production, ainsi que pour les commandes et la fourniture des composants. Ils créent des modèles de données et des interfaces de système standard pour faciliter la fluidité des flux d'informations en amont et en aval de la chaîne.

Le troisième thème a été le développement de méthodes pour coordonner tous ces éléments et évaluer et valider les concepts innovants d'élaboration de produits et de procédés et de traitement des commandes. Le «Démonstrateur ILIPT» est un progiciel qui montre comment l'ILIPT pourrait être appliqué dans la pratique et qui comprend plusieurs études de cas issues du projet.

Le démonstrateur, qui est l'un des principaux moyens de diffuser les résultats du projet, a été présenté à l'occasion d'une série d'expositions itinérantes au cours de l'été 2007. Si tout va bien, les innovations issues du projet ILIPT pourraient être traduites en nouveaux produits d'ici à 2015.

«La véritable avancée obtenue grâce au projet, c'est la réalisation d'un système de fourniture de véhicules à stock zéro en Europe permettant de livrer une voiture personnalisée en cinq jours, déclare M. Esser. Cela va au-delà de la réaction habituelle du secteur, qui consiste à fermer des usines d'assemblage ou à augmenter les capacités de production pour tirer un maximum de profit des commandes de modèles populaires.»

M. Esser affirme que les enseignements tirés du projet ILIPT seront applicables non seulement au secteur de l'automobile, mais à tous les secteurs de fabrication et de transport soumis à des pressions similaires en matière de délais et de coûts.

Le budget de l'ILIPT, qui s'élève à 16 millions d'euros, comprend un financement de neuf millions d'euros au titre du sixième programme-cadre de l'UE (6e PC). De grandes sociétés comme Daimler, BMW et Siemens, ainsi que des petites et moyennes entreprises (PME) et des universités comptent parmi les 27 partenaires du projet, qui sont établis dans neuf pays de l'UE, plus la Suisse, la Russie et le Brésil.

Source: Intelligent Logistics for Innovative Product Technologies (ILIPT)

Informations connexes

Programmes

Numéro d'enregistrement: 28833 / Dernière mise à jour le: 2007-12-11
Catégorie: Autre
Fournisseur: ec