Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une espèce exotique perturbe les poissons [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Des chercheurs en Italie suggèrent que l'une des principales limites aux formes spatialement explicites de conservation marine, telles que les zones marines protégées (ZMP), est qu'elles ne peuvent protéger ces zones des menaces majeures, par exemple des changements côtiers et...
Une espèce exotique perturbe les poissons
Des chercheurs en Italie suggèrent que l'une des principales limites aux formes spatialement explicites de conservation marine, telles que les zones marines protégées (ZMP), est qu'elles ne peuvent protéger ces zones des menaces majeures, par exemple des changements côtiers et au niveau des régimes hydrodynamique et sédimentaire, ainsi que de la propagation des espèces exotiques. Les espèces exotiques, en particulier l'algue verte Caulerpa racemosa (ou Caulerpe raisin) ont envahi la mer Méditerranée et d'autres ZMP, ce qui a eu un impact important sur les habitudes alimentaires des espèces benthiques et aura un effet sur les populations de poissons. L'étude, présentée dans le journal PLoS One, était partiellement financée par le projet PERSEUS («Policy-oriented marine environmental research in the southern European seas»), lequel a reçu près de 13 millions d'euros au titre du thème Environnement du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE.

Coordonnés par l'Università del Salento, CoNISMa, en Italie, les chercheurs ont étudié les côtes le long de la mer ionienne dans le Sud-est de l'Italie afin d'évaluer la fréquence et l'étendue de l'interaction entre les algues invasives et le sar commun (Diplodus sargus) endémique. Le sar se nourrit de C. racemosa, et accumule ensuite la Caulerpe alcaloïde dans de nombreux tissus.

«La relation entre les mécanismes subcellulaires des métabolites des algues, et les effets indirects sur la biodiversité marine ont rarement été étudiés», écrivent les auteurs dans leur article. «Au vu [des] résultats obtenus, cette étude visait à étudier les effets de cette nouvelle interaction trophique en mesurant les réponses toxicologiques à plusieurs niveaux biochimiques et physiologiques chez des organismes vivants peuplant des environnements envahis ou non. En associant la chimie organique, l'écotoxicologie et l'écologie, cette étude vise à élucider l'impact possible de C. racemosa sur D. sargus, fournissant ainsi de nouvelles informations sur les mécanismes cellulaires par lesquels les invasions biologiques peuvent affecter la biodiversité marine et donc constituer une entrave à l'efficacité des régimes de protection.»

L'équipe a identifié 11 aliments majeurs dans les estomacs du sar commun, et C. racemosa était l'aliment le plus important en terme de fréquence d'apparition et d'importance relative chez les poissons. Les chercheurs ont également observé une interaction négative entre les espèces invasives et indigènes, notamment concernant les changements au niveau de la disponibilité et la qualité des nutriments, des aliments et des ressources physiques.

«Caulerpa racemosa est devenue un aliment majeur dans le régime de cette espèce halieutique importante», expliquent-ils. «Nous confirmons la fréquente apparition des algues invasives dans le contenu des estomacs du poisson avec l'accumulation concomitante dans les tissus des poissons de la caulerpe. La transition d'un régime à base d'aliments animaux et végétaux à un régime principalement basé sur les algues invasives pourrait influencer les propriétés organoleptiques et la qualité de la nutrition de cette ressource halieutique extrêmement importante sur le plan économique. La valeur nutritionnelle, le goût et la saveur des filets de poissons dépendent en réalité de la quantité de graisses et de la composition en acides gras ainsi que des acides aminés dans les muscles, éléments qui sont fortement influencés par le régime alimentaire.»
Source: Università del Salento

Informations connexes

Programmes

Pays

  • Italie
Numéro d'enregistrement: 34855 / Dernière mise à jour le: 2012-07-19
Catégorie: reportSummary
Fournisseur: ec