Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une étude démontre le rapport entre les pass de de bus gratuits et l'activité physique [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Des chercheurs du Royaume-uni ont découvert que les personnes âgées de plus de 60 ans seraient forcées de renforcer leur niveau d'activité physique si elles recevaient gratuitement des pass de bus. Leur étude, qui est présentée dans la revue American Journal of Public Health, ...
Une étude démontre le rapport entre les pass de de bus gratuits et l'activité physique
Des chercheurs du Royaume-uni ont découvert que les personnes âgées de plus de 60 ans seraient forcées de renforcer leur niveau d'activité physique si elles recevaient gratuitement des pass de bus. Leur étude, qui est présentée dans la revue American Journal of Public Health, étaye davantage ce que les experts avaient toujours dit; rester actif pour améliorer son bien-être, et maintenir une vie saine, plus longue et en bonne santé.

Les chercheurs de l'Imperial College de Londres ont évalué quatre ans de données de l'étude UK National Travel Survey. Les personnes détentrices d'un abonnement de bus marchent plus facilement et font plus souvent des «déplacements actifs», comme la marche à pied, les déplacements à vélo ou par transports en commun, comparées aux personnes qui n'en possèdent pas. Selon les chercheurs, ces associations réduisent des groupes socio-économiques, ce qui indique un équilibre entre les riches et pauvres qui bénéficient de ce programme.

Les personnes âgées plus actives maintiennent un bien-être mental, une bonne mobilité et force musculaire. Elles réduisent ainsi les risques de développer des maladies cardiovasculaires, des chutes et des fractures. Des chercheurs ont observé dans le passé que 15 minutes d'activité physique modérée étaient associées à 12% de risque en moins de décès chez les parents de 60 ans et plus. De plus, 19% des adultes au Royaume-Uni accomplissent leur niveau d'activité physique uniquement avec les déplacements, selon une autre étude.

Un nombre croissant d'organisations de santé publique revendiquent que les exercices 'imprévus', dont la marche vers les arrêts de bus, permettraient aux personnes de rester en forme.

Les personnes de 60 ans et plus ont commencé à bénéficier d'abonnements de bus gratuits en Angleterre il y a 6 ans. Dans ce cadre, les personnes peuvent voyager librement avec les bus locaux gratuitement, après 9h30 en semaine et tous les jours pendant les weekends et les vacances scolaires. Les chercheurs expliquent que la pression des dépenses publiques a entraîné l'abolition des propositions pour le programme, avec des coûts annuels de 1,25 milliard de livres, ou la mise sous condition des abonnements de bus.

Ceux qui soutiennent le programme expliquent qu'il soulage l'exclusion sociale pour les personnes âgées et garantit l'accès aux déplacements, indépendamment des revenus. Les bénéfices potentiels pour la santé publique doivent être pris en considération.

«Étant donné le besoin d'encourager les personnes âgées d'être plus actives, il est bon de savoir que l'offre d'abonnements gratuits a un impact positif», commente Sophie Coronini-Cronber, de la faculté de santé publique de l'institution britannique.

«Avant que le gouvernement n'envisage de réformer le programme, il devrait s'assurer de sa valeur auprès de la société. Nous aimerions réaliser davantage de recherche dans le domaine, comme une analyse des coûts pour établir si le programme représente une valeur pour les fonds investis.»
Source: American Journal of Public Health; Imperial College London

Informations connexes

Pays

  • 271485480
Numéro d'enregistrement: 35046 / Dernière mise à jour le: 2012-09-21
Catégorie: miscellaneous
Fournisseur: ec