Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer le taux de réussite de la FIV [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Des chercheurs travaillant à l'université de Göteborg, en Suède, ont réalisé une percée qui permettrait d'augmenter le taux de réussite de la fécondation in vitro (FIV), un processus selon lequel un ovocyte est fécondé par un spermatozoïde in vitro.

En 2009, environ 500 000 ...
Améliorer le taux de réussite de la FIV
Des chercheurs travaillant à l'université de Göteborg, en Suède, ont réalisé une percée qui permettrait d'augmenter le taux de réussite de la fécondation in vitro (FIV), un processus selon lequel un ovocyte est fécondé par un spermatozoïde in vitro.

En 2009, environ 500 000 traitements de FIV ont été réalisés en Europe; malheureusement, le traitement n'est pas garanti de réussite et nombreux sont les couples forcés d'attendre longtemps avant de pouvoir retenter leur chance. Mais les travaux d'une équipe de recherche suédoise redonnent de l'espoir, en effet, elle a découvert qu'une substance chimique spécifique pourrait entraîner la maturation des ovocytes en ovules fécondables, un processus qui augmenterait les chances de réussite de la FIV. Leurs résultats ont récemment été publiés dans la revue PLoS ONE.

Les femmes et jeunes femmes traitées par radiothérapie et chimiothérapie pour un cancer sont souvent stériles car leurs ovocytes sont détruits par le traitement. Nombre d'entre elles, soumises à un traitement de radio- ou chimiothérapie, décident de congeler leurs ovules ou même embryons, bien que cette option ne soit pas ouverte aux filles n'ayant pas encore atteint leur puberté.

Une meilleure façon de préserver la fécondité est de congeler des tranches de tissu ovarien contenant de petits ovocytes. Ces ovocytes pourront être soumis à une maturation pour être utilisés plus tard pour la FIV. Malheureusement, actuellement, il n'existe aucune méthode pour procéder à la maturation des ovocytes dans un environnement artificiel in vitro.

Ce problème aurait été résolu par l'équipe de recherche de l'université de Göteborg, dirigé par le professeur Kui Liu. L'équipe a découvert qu'une substance chimique inhibitrice de la molécule PTEN pourrait entraîner la maturation de petits ovocytes immatures en ovules sains.

Dans leur étude, réalisée sur des souris, les chercheurs ont pu produire cinq jeunes souris vivantes à partir d'ovules mûres en utilisant l'inhibiteur PTEN. Ces résultats se basent sur les résultats antérieurs publiés dans la revue Science, où le groupe avait démontré que PTEN était une molécule inhibant le développement des ovules.

«Cette découverte démontre qu'il y aurait vraisemblablement des chances que nous soyons en mesure d'utiliser l'inhibiteur PTEN pour activer les petits ovocytes dans une éprouvette», commente Kui Liu, professeur au département de chimie et de biologie moléculaire de l'université suédoise. «Cette technique est extrêmement importante pour ces femmes qui n'ont que de petits ovocytes dans leurs ovaires et pour qui la FIV ne peut rien faire», commente-t-il.

Son groupe de recherche a pu démontrer qu'un court traitement avec l'inhibiteur, le PTEN, peut déclencher la croissance des ovocytes immatures, et ce traitement permettrait de les rendre prêts pour la fécondation. Leurs résultats indiquent également que des jeunes individus peuvent naître d'ovules fécondés par la FIV. Les bébés souris étaient fertiles et ne montraient aucun symptôme de maladie chronique à l'âge de 15 mois, ce qui équivaut à 70 ans pour l'homme.

Le professeur Kui Liu est fier des travaux accomplis par son équipe, qui se spécialise dans l'étude des mécanismes moléculaires qui affectent le développement des cellules reproductives féminines. Son objectif final est d'utiliser cette méthode pour aider toutes les femmes. «Nous espérons que cette méthode pourra être utilisée cliniquement dans les 5 à 10 années», conclut le Dr Liu, avec espoir.
Source: Université de Göteborg

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 35069 / Dernière mise à jour le: 2012-09-27
Catégorie: miscellaneous
Fournisseur: ec