Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une technologie pour la prochaine génération [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Les matériaux luminescents occupent de plus en plus le devant de la scène dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. On les trouve dans les feux de signalisation, les écrans d'ordinateur, les smartphones et les tablettes, les billets de banque en euros, les équipements...
Une technologie pour la prochaine génération
Les matériaux luminescents occupent de plus en plus le devant de la scène dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. On les trouve dans les feux de signalisation, les écrans d'ordinateur, les smartphones et les tablettes, les billets de banque en euros, les équipements médicaux et les films pour rayons X et sources lumineuses. Ils sont tout simplement devenus indispensables.

La Commission européenne a identifié les matériaux luminescents comme technologie clé de l'avenir. Afin de continuer à développer ce domaine, un réseau de 13 instituts de recherche et des entreprises formera de jeunes talents censés former la prochaine génération de grands spécialistes dans ce domaine. Tel est l'objectif de LUMINET («European Network on Luminescent Materials»), une initiative de 3,6 millions d'euros sous forme d'un financement de l'UE sur quatre ans. L'objectif du projet est de renforcer la technologie européenne et son domaine de recherche et d'aider les entreprises européennes à maintenir leur position dominante du marché dans ce domaine.

Le Marie Curie Initial Training Network (ITN) a conçu un programme de formation rigoureux et a invité des doctorants à y participer. L'objectif était de recruter de jeunes chercheurs bien formés et talentueux, dotés de larges connaissances interdisciplinaires en chimie, en physique, en science des matériaux et en ingénierie, mais aussi des compétences non techniques comme la résolution de problèmes et la gestion de projet - des compétences qui les aideront à relever les défis de l'avenir.

«Partout dans le monde, l'éclairage consomme à lui seul une grande partie de l'énergie électrique, environ 20 pour cent» explique le coordinateur de LUMINET, le professeur Anja-Verena Mudring de la Ruhr-Universität Bochum, en Allemagne. Elle ajoute: «Jusqu'à 50 centrales nucléaires pourraient être retirés du réseau sans être remplacées si toutes les ampoules étaient remplacées par des ampoules économes en énergie d'économie ou par des LED, comme cela a déjà initié dans l'Union européenne, en Australie et dans d'autres pays.

LUMINET est un consortium de plusieurs universités, instituts de recherche et entreprises situés en République tchèque, en Estonie, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Portugal, en Pologne, en Espagne et en Suisse.
Source: Ruhr-Universität Bochum

Informations connexes

Pays

  • Allemagne
Numéro d'enregistrement: 35828 / Dernière mise à jour le: 2013-06-21
Catégorie: project
Fournisseur: ec