Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comment les bactéries intestinales pourraient influencer la susceptibilité à l'obésité [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Un projet financé par l'UE a découvert que les micro-organismes de la flore intestinale pourraient avoir des conséquences importantes sur l'apparition de l'obésité. Cette découverte pourrait modifier la façon dont la profession médicale traite la maladie, qui devrait toucher p...
Comment les bactéries intestinales pourraient influencer la susceptibilité à l'obésité
Un projet financé par l'UE a découvert que les micro-organismes de la flore intestinale pourraient avoir des conséquences importantes sur l'apparition de l'obésité. Cette découverte pourrait modifier la façon dont la profession médicale traite la maladie, qui devrait toucher plus de 700 millions d'adultes au monde d'ici 2015. Mais elle pourrait surtout fournir aux médecins un test d'identification simple pour déterminer les personnes à plus fort risque.

Le projet METAHIT (Metagenomics of the Human Intestinal Tract) a constaté que les personnes à faible taux de bactéries intestinales avaient plus de risque de développer des troubles liés à l'obésité, comme le diabète de type 2 et l'athérosclérose. Bien que l'obésité soit en partie due à des facteurs externes, comme la sédentarité et la consommation d'aliments très énergétiques, il est largement reconnu que les facteurs génétiques jouent également un rôle.

Cependant, la génétique ne semblait représenter qu'une infime partie de la susceptibilité à l'obésité. C'est pourquoi les scientifiques se sont demandés si les variations du microbiome, le génome global de tous les micro-organismes de notre organisme, pourraient également avoir un impact sur l'apparition de l'obésité et non seulement les variations dans le génome humain.

C'est pour y répondre que le projet METAHIT a porté sur un groupe de 292 adultes danois, dont 123 non-obèses et 169 obèses. Les scientifiques ont analysé leur composition bactérienne intestinale à l'aide d'une nouvelle méthode d'analyse, appelée métagénomique quantitative.

Ils ont découvert que le groupe pouvait être divisé en deux, les personnes dotées de certaines espèces bactériennes en abondance, et les autres. Cette distinction ne repose pas sur la corpulence, les deux groupes contiennent des minces et des obèses, même si 80% du groupe à faible taux de bactéries était obèse.

Fait intéressant pour les scientifiques, les microbiotes peu diversifiés contenaient une proportion plus élevée d'espèces bactériennes pro-inflammatoires et une proportion plus faible d'espèces anti-inflammatoires que les microbiotes plus variés. L'équipe a ensuite découvert que les personnes ayant un microbiote peu varié présentaient des taux de graisse corporelle plus élevés, étaient plus résistantes à l'insuline et affichaient des symptômes les exposant à un risque accru de contracter un diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, les personnes obèses du groupe de microbiote peu varié ont pris plus de poids au fil du temps que les personnes plus maigres. Ces personnes manquaient soit totalement ou n'avaient qu'une très faible quantité des huit espèces particulières de bactéries qui pourraient donc avoir un rôle protecteur contre la prise de poids. Leur découverte pourrait conduire au développement de nouvelles thérapies bactériennes aidant la lutte contre la prise de poids.

Les résultats préliminaires du projet METAHIT ont été publiés, ce qui devrait contribuer à une meilleure compréhension des raisons pour lesquelles certaines personnes semblent être plus sensibles à l'obésité que d'autres. L'étude devrait également aider le corps médical à identifier très tôt les personnes à risque et à élaborer des stratégies de prévention appropriées.

Le projet METAHIT, composé de 13 partenaires de huit pays au total, a reçu 11,4 millions d'euros de financement de l'UE. Le projet a terminé ses travaux fin juin 2012.
Source: INRA

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 36031 / Dernière mise à jour le: 2013-09-04
Catégorie: project
Fournisseur: ec