Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Vers des villes «à énergie quasi nulle» [Imprimer en PDF] [Imprimer en RTF]

Un projet ambitieux de quatre ans vise à développer et démontrer des stratégies reproductibles pour la conception, l'élaboration et la gestion de projets de rénovation de districts à grande échelle dans le but d'obtenir des villes à énergie quasi nulle. Les résultats ouvriront...
Vers des villes «à énergie quasi nulle»
Un projet ambitieux de quatre ans vise à développer et démontrer des stratégies reproductibles pour la conception, l'élaboration et la gestion de projets de rénovation de districts à grande échelle dans le but d'obtenir des villes à énergie quasi nulle. Les résultats ouvriront la voie à de nouveaux travaux de rénovation qui aideront l'UE à se rapprocher de son objectif de n'avoir, d'ici 2020, que des bâtiments neufs consommant très peu d'énergie.

Les bâtiments d'Europe représentent actuellement environ 40% de la consommation d'énergie et environ 36% des émissions totales de CO2 de l'UE. Bien que le concept «zéro énergie» soit présenté comme un moyen de réduire les émissions de carbone et de réduire la dépendance aux combustibles fossiles, il est encore très rare dans les pays développés, il est cependant en passe de devenir possible grâce aux progrès réalisés dans les nouvelles technologies de l'énergie et de la construction.

Seize instituts de recherche sont impliqués dans le projet R2CITIES qui espère, avec le soutien de fonds européens, développer des solutions de modernisation performantes et économiques pour améliorer la qualité de la rénovation des villes et accroître l'efficacité énergétique des bâtiments.

Rubén García, coordinateur du projet, résume ainsi «le principal objectif du projet R2CITIES est d'être un miroir pour les villes du futur, avec des solutions innovantes réparties parmi les parties prenantes dans les différentes zones urbaines».

García a mené des discussions lors de la réunion de lancement du projet en juillet, alors que l'équipe a présenté des plans de rénovation de trois districts. Les trois sites de démonstration: Gênes, en Italie, Kartal, en Turquie et Valladolid, en Espagne, ont été choisis en raison des défis uniques que présentait chaque région.

Le site de Gênes est un ensemble HLM en périphérie de la ville. La démonstration mettra l'accent sur ??des solutions renouvelables à faible coût s'appuyant sur les ressources naturelles disponibles comme des panneaux solaires, une ventilation naturelle et la lumière naturelle. Grâce au projet R2CITIES, les activités sur le site de Gênes pourraient conduire la région à qualifier le quartier comme à énergie quasi nulle en ce qui concerne les réglementations nationales.

Le district de Kartal à Yakacik dispose de systèmes et d'appareils d'éclairage inefficaces ainsi que d'une isolation insuffisante. L'équipe mettra l'accent sur ??les stratégies de conception passive, les sources de chauffage et de refroidissement et sur l'intégration de technologies renouvelables.


Le dernier site de démonstration de Valladolid est un domaine compact de qualité de construction moyenne à médiocre et une forte densité de population. Les interventions viseront à réduire la consommation globale d'énergie thermique et d'électricité grâce à des technologies d'isolation, à des ressources renouvelables et à l'intégration d'applications de TIC.

Les résultats de ces projets de démonstration permettront à l'équipe de mettre en œuvre une politique ambitieuse de communication et de diffusion adressée aux parties prenantes européennes et nationales.
Source: Youris

Informations connexes

Pays

  • Italie
Numéro d'enregistrement: 36219 / Dernière mise à jour le: 2013-11-05
Catégorie: project
Fournisseur: ec