Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme-cadre

FP2-FRAMEWORK 2C

Programme précédent

FP1-FUSION 9C

Programme de suivi

FP3-FUSION 11C

Financement du programme

EUR 735 million

Référence du Journal Officiel

L 225 de 1988-08-12

Référence légale

88/448/Euratom de 1988-07-25
Etablir la base physique et technologique nécessaire au projet détaillé du Next European Torus (NET) à travers l'exploitation complète du Joint European Torus (JET) et d'autres tokamaks, étudier d'autres systèmes de confinement, tels que les machines à striction à champ inversé et les stellarators, et établir si la fusion nucléaire peut fournir de l'énergie à un prix concurrentiel.

Résumé

Faisant partie intégrante du programme-cadre communautaire de recherche et de développement technologique (1987-1991), sous-activité 5.2: "Fusion thermonucléaire contrôlée", ce cinquième programme dans ce domaine s'inscrit dans le cadre d'un projet de collaboration à long terme intégrant toutes les activités entreprises dans les Etats membres dans le domaine de la fusion thermonucléaire contrôlée par confinement magnétique.

A partir du premier programme dans ce domaine (1976-1980), le Conseil a adopté le principe du programme "mobile", selon lequel un nouveau programme quinquennal est adopté tous les trois ans. Ainsi, les deux premières années du nouveau programme coïncident avec les deux dernières années du programme précédent. Les crédits autorisés non utilisés dans un programme sont reportés au bénéfice du suivant.

Sous-division

Deux subdivisions:

- Programme général Fusion:
recouvrant le domaine tout entier de la fusion thermonucléaire contrôlée, y compris l'impact sur l'environnement, la sûreté et la viabilité économique, ce programme est axé sur le confinement magnétique du plasma et la technologie de la fusion ainsi que sur le Next European Torus (NET)

- Joint European Torus (JET):
fonctionnement et exploitation complète d'une chambre toroïdale à vide de type tokamak (dispositif creux en forme d'anneau) dans laquelle des combustibles gazeux (deutérium et tritium) sont portés à des températures de plus de 100 millions de degrés Celsius afin de provoquer des réactions de fusion abondantes.

Mise en œuvre

Le programme général Fusion est mis en oeuvre par la Commission qui est assistée par le Comité consultatif du programme Fusion (CCPF). Ce dernier est, quant à lui, assisté par deux sous-comités: le comité du programme pour les questions de physique et le comité d'orientation en matière de technologie de la fusion pour le NET et la technologie.

La responsabilité de l'entreprise commune JET est conférée au Conseil JET (assisté du Comité exécutif JET et du Conseil scientifique JET) et au directeur du projet JET. Un accord multilatéral concernant le NET a été conclu.

Le programme est mis en oeuvre au moyen de contrats d'association entre l'Euratom et des organisations nationales et au travers de l'entreprise commune JET. La mobilité du personnel entre les divers laboratoires européens de fusion des Etats membres et des pays tiers pleinement associés (Suède et Suisse) est assurée au travers de contrats de mobilité. L'industrie européenne participe au programme principalement par le biais de la fourniture de composants et d'équipement. Cependant, elle commence à s'engager davantage dans le programme dans le cadre de contrats de développement à long terme.

Durant la troisième année de mise en oeuvre du programme, la Commission procédera à son évaluation par rapport aux objectifs définis. A la suite de cette évaluation, elle soumettra au Conseil une proposition de révision relative à un nouveau programme quinquennal commençant le 1er janvier 1991.
Numéro d'enregistrement: 105 / Dernière mise à jour le: 1990-03-26