Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme-cadre

FP1-FRAMEWORK 1C

Programme précédent

PRE-BEP

Programme de suivi

FP2-BRIDGE

Financement du programme

EUR 75 million

Référence du Journal Officiel

L 83 de 1985-03-05

Référence légale

85/195/ de 1985-03-12
Etablissement d'une infrastructure de soutien de la R&D en biotechnologie en Europe, afin d'éliminer, au moyen de la recherche et de la formation, les goulets d'étranglement empêchant l'exploitation de la biologie moderne par l'industrie et par l'agriculture, et afin d'évaluer les risques associés possibles.

Résumé

Faisant partie du Premier programme-cadre (1984-1987) au titre de la sous-activité 2.3.: "Biotechnologie", le deuxième programme communautaire dans ce domaine introduisait le nouvel élément de concertation. En outre, de nouvelles entités transnationales connues sous le nom de "laboratoires européens sans murs" (European Laboratories Without Walls: ELWW) étaient chargés de tâches spécifiques dans le cadre du programme. Neuf tâches étaient assignées à l'Unité de Concertation pour la Biotechnologie en Europe (UCBE).

Sous-division

Deux actions:

- Recherche et formation:
. mesures contextuelles pour la R&D en biotechnologie:
recherche en bioinformatique et collecte de matériaux biotiques,
. biotechnologie de base:
comprenant la recherche et la formation, deux actions COST (biomasse primaire aquatique (macroalgues marines) et culture de plantes in vitro) et implication dans les activités du groupe de travail sur la technologie, la croissance et l'emploi,

Concertation:
amélioration des normes et des compétences dans les sciences de la vie et accroissement de l'efficacité stratégique avec lesquelles elles sont appliquées aux objectifs sociaux-économiques de la Communauté et de ses Etats membres.

Mise en œuvre

La Commission, assistée du Comité consultatif sur la gestion des programmes en biotechnologie (CCG), était responsable de la mise en oeuvre du programme au moyen de contrats de recherche, de la formation et d'actions concertées.

Des contrats à coûts partagés étaient établis avec des organisations industrielles, des laboratoires et des instituts universitaires de recherche, ou diverses combinaisons d'entre eux. Les contrats réunissant les ressources technologiques des entreprises et des institutions de différents Etats membres étaient considérés prioritaires. Les Etats membres participants et la Communauté échangeaient régulièrement des informations sur la mise en oeuvre de la recherche impliquant des actions concertées.

La Communauté était autorisée à conclure des accords avec les pays non membres participant à la coopération scientifique et technique en Europe (COST) ou avec les organisations internationales, en vue d'assurer la coopération entre les projets communautaires d'actions concertées et les programmes appropriés de tels pays ou organisations internationales.

Au cours de la deuxième année, le programme était passé en revue et les résultats communiqués au Conseil et au Parlement européen.

Thèmes

Biotechnologie
Numéro d'enregistrement: 118 / Dernière mise à jour le: 2000-06-05