Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

  • Commission européenne
  • CORDIS
  • Programmes
  • Programme d'action (CEE) visant à promouvoir l'innovation dans le domaine de la formation professionnelle résultant du changement technologique dans la Communauté européenne (EUROTECNET), 1990-1994

Programme précédent

ET-EUROTECNET 1

Référence du Journal Officiel

L 393 de 1989-12-30

Référence légale

89/657/EEC de 1989-12-18
Promouvoir l'innovation dans les domaines de la formation professionnelle de base et de la formation professionnelle continue en vue de prendre en considération les changements technologiques en cours et à venir, et leur impact sur l'emploi, le travail et les qualifications et compétences nécessaires.

Résumé

Ce deuxième programme EUROTECNET, tout comme le premier, est issu d'une Décision du Conseil prise le 2 avril 1963 (Journal officiel N° 63 du 20.4.1963) portant sur l'établissement de principes généraux pour la mise en oeuvre d'une politique commune de formation professionnelle.

Lors de ses réunions de Londres (5-6 décembre 1986) et de Madrid (26-27 juin 1989), le Conseil européen a souligné à la fois l'importance des actions visant à améliorer la formation et le caractère fondamental du développement des ressources humaines par la formation pour le développement économique et social. En 1987, le Conseil a adopté un troisième programme d'action pour la formation professionnelle des jeunes et la préparation à la vie adulte et professionnelle (PETRA), dans lequel il a souligné la nécessité de développer la capacité d'adaptation des systèmes de formation professionnelle à une évolution technologique, économique et sociale rapide. La communication de la Commission au Conseil en date du 18 avril 1985, présentée à la suite de la résolution du Conseil du 2 juin 1983 (Journal officiel N° C 166 du 25.6.1983), a montré l'importance de développer la coopération entre les Etats membres en vue de valoriser les possibilités offertes par les nouvelles technologies dans les systèmes de formation professionnelle.

Sous-division

- Réseau de projets novateurs, au plan national ou transnational, destinés à développer et à améliorer les systèmes et les politiques de formation professionnelle pour les nouvelles technologies dans les Etats membres

- Mesures communautaires conçues pour soutenir et compléter les dispositions prises par et dans les Etats membres:
. Promouvoir l'utilisation d'approches novatrices en vue d'adapter la formation professionnelle de base et la formation professionnelle continue au changement technologique
. Conduire des travaux de recherche et d'analyse, en vue d'adapter les offres de formation professionnelle de base ou de formation professionnelle continue aux incidences du changement technologique
. Organiser une série de campagnes et d'actions d'information.

Mise en œuvre

La Commission, assistée d'un Comité à caractère consultatif, composé de représentants des Etats membres, est chargée de la mise en oeuvre du programme, et peut s'assurer du concours du Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (CEDEFOP). La Commission devra informer régulièrement le Comité consultatif pour la formation professionnelle du développement du programme Eurotecnet et elle devra veiller à ce qu'il y ait cohérence et complémentarité avec les autres programmes communautaires portant sur la formation professionnelle et/ou sur le développement technologique.

Les résultats des projets nationaux ou transnationaux entrepris par les Etats membres et des mesures prises par la Commission font l'objet d'évaluations externes et objectives au cours des six premiers mois de l'année 1992 et des six premiers mois de l'année 1994. La Commission devra en faire rapport au Conseil, au Parlement européen et au Comité économique et social, en mettant en évidence les modalités de financement du programme. Avant le 30 juin 1995, la Commission devra transmettre à ces mêmes instances un rapport final sur les résultats du programme Eurotecnet.

Le montant estimé nécessaire pour financer, dans les trois premières années de la période quinquennale de mise en oeuvre (1990-1994) s'élève à 7,5 millions ECU.
Numéro d'enregistrement: 173 / Dernière mise à jour le: 1990-11-13