Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme de suivi

HS-EURAIDS 2C

Référence du Journal Officiel

L 175 de 1991-07-04

Référence légale

91/317/CEE de 1991-06-04
Elaborer des actions appropriées de prévention et de contrôle du sida.

Résumé

Le recrudescence du sida constitue une préoccupation majeure pour les Etats membres et la Communauté, qui s'est manifestée par les différents instruments et textes communautaires adoptés en vue de la combattre. Dans leur résolution du 22 décembre 1989 concernant la lutte contre le sida (Journal officiel No C 10 du 16.01.1991), le Conseil et les ministres de la Santé, réunis au sein du Conseil, ont invité la Commission à développer les échanges d'informations et d'expériences et à définir, en priorité, les modalités et le contenu d'un plan d'action intégrant les actions appropriées de prévention et de contrôle du sida. Le présent plan d'action du programme "L'Europe contre le sida" reprend les orientations déjà arrêtées et comprend également d'autres mesures destinées à enrayer le sida.

Sous-division

Dix actions:

- évaluation des connaissances, des attitudes et des comportements du grand public et de groupes-cibles

- information et sensibilisation du public et de certains groupes-cibles

- éducation à la santé auprès des jeunes

- prévention de la transmission du VIH

- assistance sociale, psychologique et sanitaire

- évaluation des coûts de l'infection par le VIH

- collecte de données relatives au VIH/sida

-promotion des ressources humaines

- mesures pour la non-discrimination des personnes infectées par le VIH et de leur entourage

- recherche et coopération internationale.

Mise en œuvre

La Commission est chargée de la mise en oeuvre du plan d'action, en étroite coopération avec les autorités compétentes des Etats membres. Elle est assistée à cette fin par un comité consultatif composé des représentants des Etats membres et présidé par le représentant de la Commission. Le comité a notamment pour tâche d'examiner les actions et mesures impliquant le cofinancement par des fonds publics et de s'assurer de la coordination, au niveau national, des projets financés en partie par les organisations non gouvernementales. Le représentant de la Commission soumet au comité un projet des mesures à prendre et la Commission tient le plus grand compte de l'avis émis par le comité.

En mettant en oeuvre le plan d'action, la Commission tient compte des projets financés dans le cadre de son programme de recherche en biomédecine et santé et de leurs résultats, et incorpore ceux-ci aux actions correspondantes du plan d'action, en favorisant leur complémentarité et synergie.

La Commission collabore avec les organisations internationales actives dans ce domaine, telles que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Conseil de l'Europe.

La Commission publie régulièrement des informations techniques sur l'avancement du plan d'action et évalue en permanence les actions entreprises et les priorités fixées. Le Conseil et les ministres de la Santé des Etats membres, réunis au sein du Conseil, procéderont à une évaluation de l'efficacité des actions entreprises. A cette fin, la Commission a présenté au Conseil un rapport au cours du second semestre de 1992. Ce rapport a également été transmis au Parlement européen.
Numéro d'enregistrement: 242 / Dernière mise à jour le: 1996-07-15