Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme de suivi

HS-DRUGS C

Référence du Journal Officiel

C 184 de 1986-07-23

Référence légale

86/C184/01 de 1986-05-29
Contribuer à l'amélioration des connaissances, indispensable pour les activités sectorielles effectuées au niveau de la Communauté, en matière de toxicologie; favoriser le développement de la toxicologie expérimentale et de la toxicologie clinique ainsi que l'intégration des données cliniques et analytiques; contribuer à assurer la qualité et la comparabilité des données toxicologiques; promouvoir l'utilisation plus rationnelle et plus économique des expérimentations toxicologiques et l'harmonisation des méthodes d'essais toxicologiques.

Résumé

Dans leur résolution du 29 mai 1986 concernant un programme d'action de la Communauté dans le domaine de la toxicologie aux fins de la protection sanitaire (Journal officiel No C 184 du 23.7.1986), le Conseil et les représentants des gouvernements des Etats membres ont exprimé la volonté politique de prendre les mesures nécessaires pour que, d'ici à la fin de 1990, une série d'actions prioritaires dans le domaine de la toxicologie puisse être entreprise.

L'objectif principal du programme concerne la toxicologie visant à la protection de la santé par la prévention des maladies susceptibles d'être provoquées par une exposition à des substances toxiques. Les travaux effectués entre 1986 et la fin de 1990 ont mis en lumière l'importance croissante d'une approche ciblée de la dégénérescence des organes ou de systèmes biologiques entiers et elle sera prise en compte dans les travaux futurs visant à améliorer les moyens de détection précoce de conditions favorisant l'apparition de maladies.

Le programme a accordé une attention particulière à la détérioration des paramètres biochimiques et physiologiques précoces dans les systèmes immunitaire, rénal et reproductif. Cela est essentiel pour la détection des déviations pathologiques et pourrait apporter une contribution précieuse à la lutte contre les épidémies à grande échelle.

Lors de leur réunion du 15 mai 1992, le Conseil et les ministres de la Santé des Etats membres, ayant pris connaissance de la communication de la Commission concernant le programme (COM(91) 341 du 30.9.1991) et ayant pris note des résultats acquis, ont invité la Commission à diffuser largement ces résultats, à finaliser les travaux en cours et, à la lumière de l'expérience acquise, à identifier, le cas échéant, les actions en matière de toxicologie qui pourraient être mises en oeuvre dans le cadre des futures politiques de la Communauté dans le domaine de la santé (Journal officiel No C 148 du 12.6.1992).

Sous-division

Actions prioritaires:

- Toxicologie expérimentale, à l'exception de l'écotoxicologie:
. constituer et tenir à jour un inventaire des structures existantes dans les Etats membres pour l'expérimentation toxicologique et un inventaire des essais toxicologiques qui y sont effectués afin d'évaluer la toxicité des produits et préparations chimiques
. évaluer les méthodes et pratiques toxicologiques actuelles et en cours de développement afin d'améliorer la qualité et la comparabilité des données toxicologiques, de faciliter leur acceptabilité dans la Communauté et sur le plan international, en tenant compte des activités des organismes internationaux dans ce domaine, et d'accorder une attention particulière aux essais comportant une réduction du nombre et de la souffrance des animaux à utiliser ainsi qu'aux approches nouvelles (in vitro, etc.)
. évaluer la fiabilité de l'extrapolation des données toxicologiques animales et in vitro à l'homme et promouvoir le développement d'approches nouvelles en la matière
. examiner la variabilité normale des paramètres biochimiques et physiologiques chez les animaux à utiliser dans les essais toxicologiques afin de disposer de critères communs pour l'évaluation de la toxicité

- Toxicologie clinique:
. étudier systématiquement le rôle et le fonctionnement des services de toxicologie clinique, des centres antipoison et d'autres structures appropriées afin de mettre en oeuvre des projets pilotes relatifs à des échanges d'expériences et d'informations et de développer l'utilisation des données de toxicologie clinique (aiguë et chronique) dans le cadre de l'évaluation globale de l'impact des produits et préparations chimiques sur la santé de l'homme
. étudier systématiquement la pratique actuelle en ce qui concerne l'évaluation de la variabilité normale des paramètres biochimiques et physiologiques et rechercher des critères communs

- Formation et information:
. promouvoir l'échange d'expériences entre les Etats membres sur les besoins d'experts en toxicologie dans tous les secteurs et à tous les niveaux et développer des orientations relatives à la formation d'experts en toxicologie
. promouvoir l'échange de connaissances et d'informations entre les Etats membres sur des données toxicologiques.

Mise en œuvre

La Commission est chargée de la mise en oeuvre du programme, en collaboration avec les Etats membres et sur la base d'une coordination avec eux.

La Commission travaille en liaison aussi étroite que possible avec les instituts et les laboratoires dans les Etats membres et avec les organismes internationaux (tels que les organes spécialisés des Nations unies), les organisations non gouvernementales et les associations mondiales et européennes qui réunissent des spécialistes compétents dans les divers domaines.

Le programme de travail annuel, accompagné d'un rapport sur les résultats obtenus, est transmis au Conseil, au Parlement européen et au Comité économique et social.
Numéro d'enregistrement: 295 / Dernière mise à jour le: 1996-07-15