Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme de suivi

IS-ECONTENT

Financement du programme

EUR 15 million
Stimuler l'emploi de technologies, d'outils et de méthodes qui réduisent le coût du transfert de l'information entre les langues et le développement des services multilingues; favoriser le renforcement des industries de la langue; encourager le développement des services multilingues; promouvoir la diversité linguistique de l'Union européenne dans la société mondiale de l'information.

Résumé

Le programme relatif à la société de l'information multilingue (MLIS) a été proposé en réponse à l'importance attachée à la création d'une société de l'information multilingue en Europe. A cet égard, les mesures contenues dans le programme MLIS visent à aider à relever le double défi constitué par la sauvegarde de la richesse et de la diversité culturelles et linguistiques de l'Europe et la nécessité de veiller à ce que tous les citoyens aient des chances égales de participer au nouvel âge de l'information et de profiter de ses avantages.

Bien que les politiques et initiatives visant la sauvegarde des langues relèvent de la compétence des Etats membres, l'action communautaire peut jouer un rôle catalyseur au niveau européen et conférer ainsi une valeur ajoutée aux efforts des Etats membres. Le programme MLIS soutient l'émergence de la société européenne de l'information en servant en tout premier lieu de base à la coordination des développements de grande envergure dont ne pourraient pas se charger des acteurs agissant seuls. Il s'attachera en particulier à encourager la coordination entre les initiatives liées à la langue menées dans les Etats membres, à assurer aux entreprises privées une approche focalisée quant au transfert de technologies, à soutenir les efforts privés et publics visant à la création d'importants recueils de textes et d'enregistrements vocaux et de banques de données lexicales et terminologiques et à encourager le développement d'une industrie avancée de la traduction et de l'interprétation et de l'industrie de l'ingénierie linguistique. Par ailleurs, le programme MLIS devrait stimuler la collaboration entre l'Europe et d'autres régions et pays en fournissant une base pour l'échange de connaissances et de données linguistiques.

Parmi les exemples du rôle catalyseur que la Communauté peut jouer en vue d'assurer et de promouvoir la diversité linguistique dans la société de l'information, citons:

- la sauvegarde du statut des langues officielles, conformément aux règles régissant l'utilisation des langues dans les institutions européennes
- la sensibilisation des organismes publics et des entreprises industrielles à l'importance des questions linguistiques à l'âge de l'information, en vue d'identifier des problèmes communs et des solutions possibles
- les actions visant à encourager les industries de la langue et les industries utilisatrices à mettre en oeuvre des stratégies de commercialisation réellement européennes ou mondiales, l'intégration du multilinguisme dans leurs stratégies pour leur donner un avantage concurrentiel et la mise à disposition des avantages des initiatives de R&D aux utilisateurs et aux industries développant des services et des produits liés à l'ingénierie linguistique
- la promotion du développement d'outils, de normes et d'infrastructures qui sont en grande partie indépendants des langues tout en étant essentiels pour le traitement des langues
- la sensibilisation et la promotion d'une approche multilingue de la société de l'information en Europe en ce qui concerne le contenu, les interfaces, la traduction, l'interprétation et l'apprentissage des langues.

Le programme MLIS est complémentaire des autres activités et programmes européens et nationaux pertinents. Il encourage en particulier la valorisation des résultats des travaux de RDT en ingénierie linguistique et dans des domaines connexes menés au titre des programmes spécifiques "Applications télématiques" et "Technologies et services avancés de communication" (ACTS) s'inscrivant dans le quatrième programme-cadre et des développements au titre des plans d'action de la Commission en faveur du multilinguisme ainsi que dans le cadre d'EUREKA et d'autres programmes de recherche nationaux pertinents. Les activités entreprises au titre du programme MLIS viseront également à compléter les nouvelles actions dans le domaine de l'apprentissage des langues (dans le cadre de SOCRATES et LEONARDO DA VINCI) et à promouvoir des approches multilingues dans les secteurs culturel (RAPHAEL), audiovisuel (MEDIA II) et du contenu d'information (INFO2000).

Sous-division

Quatre secteurs:

- Soutien à l'édification de l'infrastructure des ressources linguistiques européennes:
. soutien à la création de l'Association des ressources linguistiques européennes (ELRA) en ce qui concerne la validation et la diffusion des ressources linguistiques
. mise en place progressive d'un réseau reliant les banques de données terminologiques sectorielles et à base linguistique
. sélection et fonctionnement d'un centre d'information dans le domaine de la terminologie
. mise en place progressive d'un réseau de corpus et de lexiques électroniques compatibles

- Mobilisation et développement des industries de la langue:
. démonstration de l'utilisation effective du langage contrôlé et d'outils linguistiques dans un nombre limité d'environnements industriels et commerciaux
. démonstration d'outils et de méthodes avancés pour la localisation de logiciels multimédias
. développement des services de répertoires électroniques de la traduction;
. démonstration de la traduction et de l'interprétation à distance via des réseaux paneuropéens

- Promotion de l'utilisation d'outils linguistiques avancés dans le secteur public européen:
. mise en place d'une infrastructure d'information multilingue pour le secteur public (outils, ressources, normes, interfaces)
. mise au point d'outils de traduction en coopération bilatérale avec les Etats membres et les régions
. élaboration d'une terminologie unifiée spécifique pour le secteur public européen

- Mesures d'accompagnement:
. organisation d'une concertation et d'une coordination entre les principaux acteurs
. évaluation des besoins en matière de multilinguisme et des progrès accomplis vers le multilinguisme
. soutien aux travaux portant sur les normes linguistiques
. diverses actions de promotion, s'adressant en particulier au grand public et aux entreprises
. organisation d'une concertation avec des pays tiers.

Mise en œuvre

La Commission est chargée de la mise en oeuvre du programme. Elle est assistée dans cette tâche par un comité consultatif composé des représentants des Etats membres et présidé par le représentant de la Commission.

Le programme est exécuté principalement au moyen de projets à frais partagés qui sont sélectionnés, d'une manière générale, sur la base d'appels de propositions publiés au Journal officiel des Communautés européennes. Les objectifs des appels seront définis dans des plans de travail élaborés en étroite concertation avec les opérateurs du marché et le comité consultatif susmentionné. Dans des cas exceptionnels, la Commission pourra accorder un soutien à une proposition non sollicitée (soumise en dehors du cadre des appels de propositions) s'il est jugé que celle-ci est porteuse de développements particulièrement prometteurs et importants pour la réalisation des objectifs du programme.

Une enveloppe financière de 15 millions ECU a été proposée pour l'exécution des actions au titre du programme. En ce qui concerne les actions à frais partagés, la contribution financière de la Communauté ne dépassera normalement pas 50 % du coût des projets, avec une participation décroissante au fur et à mesure que le projet se rapproche du marché. Les universités et autres institutions qui ne tiennent pas une comptabilité analytique seront remboursées sur la base d'une prise en charge de 100% des coûts additionnels. Lorsque les projets se concentrent exclusivement sur les besoins des institutions de l'Union européenne, la participation de la Communauté pourra couvrir jusqu'à 100 % des coûts. Le soutien aux efforts d'édification de l'infrastructure des ressources linguistiques européennes pourrait prendre la forme d'actions concertées consistant à coordonner, notamment par des réseaux de concertation, le développement des ressources linguistiques multilingues. Dans ce scénario, la contribution financière de la Communauté pourrait couvrir jusqu'à 100 % des coûts de la coordination.

Les projets financés entièrement par la Commission dans le cadre de contrats d'études et de services seront mis en oeuvre par voie d'appel d'offres conformément aux règlements financiers de la Commission. La transparence sera assurée par la publication et la diffusion régulière du programme de travail aux associations professionnelles et à d'autres organismes intéressés concernés.

En outre, la Commission entreprendra des activités supplémentaires conçues de manière à faciliter la mise en oeuvre globale du programme et de ses lignes d'action spécifiques. Ces activités incluront des ateliers, des séminaires, des conférences, des études, des publications, des campagnes de sensibilisation, des cours de formation, des participations à des projets menés en coopération avec les administrations des Etats membres, les institutions européennes et des organisations internationales, une assistance aux observatoires linguistiques nationaux et un soutien spécifique au développement d'outils et de ressources linguistiques pour les langues de la Communauté qui en ont le plus besoin.

A la fin du programme, la Commission présentera au Parlement européen, au Conseil et au Comité économique et social un rapport d'évaluation concernant les résultats obtenus dans la mise en oeuvre des actions dans le cadre du programme.
Numéro d'enregistrement: 563 / Dernière mise à jour le: 2000-06-05