Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Etablir et mettre à disposition un inventaire multimédia, électroniquement accessible, de l'information se rapportant aux grands projets nationaux et internationaux, études et autres données pertinents pour la promotion et le développement ultérieur de la société mondiale de l'information en mettant à profit et en complétant les initiatives nationales et internationales en cours.

Résumé

Lors de la conférence ministérielle du G7 consacrée à la société de l'information (Bruxelles, 25 et 26 février), les membres du G7 ainsi que la Commission européenne ont décidé de lancer 11 projets pilotes visant à démontrer les avantages potentiels de la société de l'information et à favoriser son développement.

Les grands objectifs des projets pilotes sont les suivants:

- favoriser le ralliement de la communauté internationale sur les principes communs relatifs aux applications, à l'accès et à l'interopérabilité des réseaux
- jeter les bases d'une coopération des partenaires du G7 pouvant conduire à une masse critique apte à résoudre la question de la société mondiale de l'information
- favoriser les échanges d'informations pouvant conduire à un développement plus poussé de la société de l'information
- définir et choisir des projets modèles présentant des avantages sociaux, économiques et culturels qui soient concrets, intelligibles et démontrables
repérer les obstacles à la mise en oeuvre des applications liées à une société mondiale de l'information
- favoriser l'établissement de marchés pour les produits et services nouveaux.

Dans ce contexte, les objectifs principaux du projet de l'inventaire mondial (GIP) sont les suivants:

- servir de point de référence international pour la fourniture d'informations qui faciliteront la promotion de la société de l'information
- mettre en place un réseau d'échange de l'information se rapportant aux initiatives nationales et internationales les plus importantes relatives à la société de l'information (le "Forum électronique")
- développer, gérer et analyser la base de données et son utilisation pour acquérir une compréhension de l'impact de la mise en oeuvre des activités relatives à la société de l'information.

Lorsqu'il sera opérationnel, l'inventaire mondial devrait faciliter le développement des applications liées à la société de l'information en servant de moyen d'échange de l'information. A court terme, le projet se concentrera sur la création et la mise en oeuvre d'une base de données relatives aux activités importantes projetées ou en cours dans les pays du G7 et dans l'Union européenne. Il est prévu qu'à long terme l'inventaire sera élargi pour inclure des activités menées dans les pays non membres du G7 afin de créer une "réelle ressource planétaire totalement ouverte" de connaissances, d'idées et de solutions possibles.

L'inventaire mondial sera un outil décentralisé, basé sur le World Wide Web (WWW) et d'autres technologies qui sont faciles à utiliser et répandues dans tous les pays du G7. Les pays participants établiront leur propre serveur national distinct ou bien leurs données seront contenues dans une zone qui leur sera attribuée sur le serveur principal du GIP. Chaque inventaire national constituera un élément autonome, doté de capacités d'indexation et de recherche locale. Ces index seront regroupés sur le serveur du GIP pour créer un index réellement mondial de projets pour la société de l'information. Les utilisateurs accéderont à cet index et pourront effectuer une recherche mondiale, par mot-clé, dans la langue de leur choix. Les résultats de cette recherche comprendront l'ensemble minimal de données relatives aux projets, qui inclura une brève description du projet, les points de contact et d'autres données importantes. Cet ensemble de données sera disponible dans la langue originale et en anglais.

Les autres projets pilotes qui ont été lancés lors de la conférence ministérielle du G7 à Bruxelles portent sur les thèmes suivants: interopérabilité mondiale pour les réseaux à large bande, éducation et formation interculturelles, bibliothèques électroniques, musées et galeries électroniques, gestion de l'environnement et des ressources naturelles, gestion mondiale des urgences, applications mondiales en matière de santé, gouvernement en direct, marché mondial pour les PME et systèmes informatiques maritimes.

Sous-division

Information non disponible

Mise en œuvre

Le projet de l'inventaire mondial (GIP) est coordonné par le Bureau des projets de la société de l'information (ISPO) de la Commission européenne. Il sera mis en oeuvre initialement par les partenaires du G7, mais sera étendu à d'autres pays au fur et à mesure du développement de ses fonctionnalités.

Le GIP sera mis en oeuvre en quatre phases sur une période de deux ans:

- Phase 1: définition de la configuration nécessaire et des besoins des utilisateurs (questions techniques et relatives au contenu) ainsi que des critères de sélection
- Phase 2: construction de la structure de la base de données et essais
- Phase 3: collecte et introduction d'informations sur des projets nationaux et études sélectionnés (sur la base des critères)
- Phase 4: analyse des performances du système et évaluation des schémas d'utilisation et des résultats.

Un comité d'orientation composé de coordinateurs de projets du G7 est chargé du suivi de l'état d'avancement global du GIP. Durant le développement de l'inventaire mondial, tous les efforts seront faits pour tirer parti des activités existantes (par exemple les bases de données de la Commission contenant les détails des projets de recherche liés à la société de l'information et l'inventaire international japonais dans le domaine des télécommunications) et pour utiliser les ressources disponibles. En outre, le GIP collaborera avec les observatoires existants ou futurs dans les pays participants du G7 ainsi qu'avec l'Observatoire européen des applications pilotes. Des organisations internationales telles que l'UIT ou l'OCDE pourraient également apporter une contribution à valeur ajoutée à l'analyse et à l'évaluation des facteurs sociaux, économiques et culturels ayant un impact sur le développement de la société de l'information.

Chaque pays participant peut identifier les projets, études et appels susceptibles d'être inclus dans le GIP. Des orientations ont été établies pour les entrées qui prévoient que celles-ci doivent:

- aborder des questions et des besoins actuels liés à la société de l'information
- décrire des solutions originales et transférables qui apportent une valeur ajoutée à des initiatives analogues menées par d'autres pays et/ou à divers niveaux pour promouvoir la société de l'information
- présenter un intérêt et être d'une utilité pour l'industrie (en particulier pour les PME) afin de créer des synergies et d'encourager la prise de décision, les investissements et les partenariats
- illustrer des technologies de l'information innovatrices et des meilleures pratiques
- favoriser le développement de services à valeur ajoutée sans faire de la publicité pour un produit ou service donné
- revêtir une importance du point de vue de l'éducation et de la formation
- favoriser les activités de R&D visant au progrès de la société de l'information.

Le projet de l'inventaire mondial sera réalisé dans le cadre des ressources financières et opérationnelles existantes des pays du G7 et de la Communauté européenne et aura recours aux installations nationales ou communautaires existantes.
Numéro d'enregistrement: 564 / Dernière mise à jour le: 1998-05-07