Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme de suivi

ET-COMETT 2

Financement du programme

EUR 45 million

Référence du Journal Officiel

L 222 de 1986-08-08

Référence légale

86/365/EEC de 1986-07-24
Donner une dimension européenne à la coopération entre l'université et l'entreprise dans le domaine de la formation portant sur l'innovation et les nouvelles technologies, en favorisant le développement conjoint de programmes de formation, les échanges d'expériences, l'utilisation optimale des ressources en formation au niveau communautaire et en améliorant l'offre de formation à l'échelon local, régional et national, et en identifiant les priorités qui nécessitent une action supplémentaire.

Résumé

Cette phase initiale du programme était issue d'une Décision du Conseil prise le 2 avril 1963 portant sur l'établissement de principes généraux pour la mise en oeuvre d'une politique commune de formation professionnelle. Elle était également liée à une résolution du Conseil du 2 juin 1983 concernant les mesures de formation professionnelle et les nouvelles technologies de l'information technologies ainsi que d'autres mesures adoptées par le Conseil visant à renforcer la coopération technologique et industrielle au niveau communautaire, notamment les décisions portant sur ESPRIT, BAP, BRITE et le plan de stimulation des coopérations et des échanges scientifiques et techniques européens (STIMULATION 1C).

Lors de sa réunion du mois de mars 1985, le Conseil européen a rappelé l'importance de renforcer la base technologique et la compétitivité de l'industrie et a souligné la nécessité d'une meilleure utilisation des ressources humaines, et notamment par le développement de la coopération entre l'enseignement supérieur et l'industrie.

Le programme était constitué d'une série d'actions transnationales destinées à renforcer la coopération entre l'université et l'entreprise dans le cadre européen en matière de formation, initiale et continue, en réponse au changement technologique et aux mutations sociales.

Sous-division

Cinq mesures:

- Réseau européen:
développement d'un réseau européen d'associations université-entreprise pour la formation (AUEF) qui sont éligibles pour une aide technique et financière de la Communauté

- Echanges transnationaux:
Octroi de bourses en vue de promouvoir l'échange transnational de personnes en formation, y compris les nouveaux diplômés, les personnels de l'université et de l'entreprise

- Projets conjoints de formation continue:
Aides à la mise au point, au niveau européen, de projets de formation continue relatifs aux nouvelles technologies, engagés en commun par des entreprises en liaison avec les universités, ainsi que soutien à des cours de formation continue pour la diffusion rapide dans l'université et dans l'entreprise des résultats de la recherche et du développement dans le domaine des technologies nouvelles

- Initiatives multilatérales pour le développement de systèmes de formation multimédias:
Utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication

- Mesures complémentaires:
Echange d'informations, analyse de l'impact des nouvelles technologies sur les qualifications et meilleure compréhension mutuelle des obstacles qui freinent le développement de la coopération entre l'université et l'entreprise dans le domaine de la formation avancée.

Mise en œuvre

La Commission, assistée d'un comité composé de deux représentants de chaque Etat membre et présidé par un représentant de la Commission, était chargée de la mise en oeuvre du programme, qui a consisté en une phase préparatoire (1986) suivie d'une phase opérationnelle (1987-1989). Ces mesures s'adressaient aux jeunes diplômés, aux représentants des employeurs et des travailleurs, aux formateurs et autres employés.

La contribution de la Communauté n'a pas dépassé 50% des frais éligibles. Les projets ont été sélectionnés en fonction notamment de leur caractère incitatif et exemplaire, et de leur contribution potentielle à un renforcement de la coopération entre les universités et les entreprises en matière de formation. La sélection a été faite indépendamment de la participation des entreprises concernées aux projets communautaires de R&D, et a tenu particulièrement compte des besoins en formation des petites et moyennes entreprises.

Un rapport annuel sur la mise en oeuvre du programme a été soumis par la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité consultatif pour la formation professionnelle et au Comité de l'éducation.
Numéro d'enregistrement: 56 / Dernière mise à jour le: 1995-01-19