Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Procéder à l'échange d'expériences et de meilleures pratiques concernant l'utilisation des technologies d'information en ligne par les administrations et l'établissement de procédures pour la conduite des opérations administratives électroniques entre les gouvernements, les entreprises et les citoyens.

Résumé

Lors de la conférence ministérielle du G7 consacrée à la société de l'information ((Bruxelles, 25 et 26 février), les membres du G7 ainsi que la Commission européenne ont décidé de lancer 11 projets pilotes visant à démontrer les avantages potentiels de la société de l'information et à favoriser son développement.

Les grands objectifs des projets pilotes sont les suivants:

- favoriser le ralliement de la communauté internationale sur les principes communs relatifs aux applications, à l'accès et à l'interopérabilité des réseaux
- jeter les bases d'une coopération des partenaires du G7 pouvant conduire à une masse critique apte à résoudre la question de la société mondiale de l'information
- favoriser les échanges d'informations pouvant conduire à un développement plus poussé de la société de l'information
- définir et choisir des projets modèles présentant des avantages sociaux, économiques et culturels qui soient concrets, intelligibles et démontrables
repérer les obstacles à la mise en oeuvre des applications liées à une société mondiale de l'information
- favoriser l'établissement de marchés pour les produits et services nouveaux.



Le projet "Gouvernement en direct" offre une importante occasion de favoriser le partage des efforts et des expériences entre les membres du G7 au travers de projets de collaboration qui permettront aux pays participants d'utiliser les technologies et le savoir-faire existants pour atteindre plusieurs objectifs, à savoir:

- mise à disposition généralisée de l'information publique appropriée
- améliorer les services au public
- faciliter les échanges d'informations entre gouvernements
- réduire le nombre des transactions utilisant comme support le papier dans les opérations des administrations.

Sous-division

Information non disponible

Mise en œuvre

Le Royaume-Uni et le Canada sont responsables de la coordination opérationnelle du projet pilote "Gouvernement en direct".

Le projet a pour but de promouvoir la collaboration dans le domaine des meilleures pratiques et d'améliorer les services publics grâce à l'utilisation accrue de systèmes en ligne. La mise en oeuvre du projet s'articule autour de trois grands thèmes:

l'utilisation accrue du courrier électronique pour les communications avec le gouvernement et au sein du gouvernement
- la fourniture de services en ligne entièrement interactifs pour les transactions plus complexes, permettant au public d'obtenir et de fournir des informations depuis toute une variété d'emplacements
- le développement du traitement en ligne des transactions pour le soutien et la fourniture des services de routine.

La première réunion formelle du groupe chargé de ce projet, à laquelle ont participé le Canada, la Commission européenne, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, a eu lieu à Londres les 27 et 28 mars 1995. Bien que l'Allemagne n'ait pas été en mesure d'assister à la réunion, elle a néanmoins fait savoir qu'elle avait l'intention de participer au projet.

A la suite de la réunion qui s'est tenue à Londres, onze projets ont été proposés. Trois d'entre eux étaient des projets de collaboration, portant sur la messagerie entre les membres du projet du G7, la vidéoconférence et la livraison électronique d'information publique. Les autres propositions étaient des exemples nationaux d'initiatives illustrant les objectifs poursuivis par le G7. Chaque pays participant a soumis au moins une proposition de démonstration.

Plusieurs pays non membres du G7 ont déjà indiqué qu'ils étaient intéressés par une participation au projet. Il a été décidé que d'autres pays pourront participer à des sous-projets spécifiques ou recevoir des informations sur les projets, mais que le groupe du G7 fera office de groupe d'orientation/coordination pour le projet global. Des règles régissant la participation d'autres parties à des éléments du projet pilote vont être établies.

La stratégie doit produire des résultats mesurables d'ici à l'an 2000 et déboucher sur des démonstrations indicatives de projets d'ici à la mi-1996.
Numéro d'enregistrement: 571 / Dernière mise à jour le: 1998-05-07