Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

  • Commission européenne
  • CORDIS
  • Programmes
  • Programme (Euratom, CEE) dans le domaine de la formation scientifique et technique spéciale, mis en oeuvre au moyen de stages et de bourses de formation avancée, 1981-1984

Programme de suivi

PRE-STIMULATION 0C

Financement du programme

EUR 8,8 million

Référence du Journal Officiel

L 101 de 1981-04-11

Référence légale

81/217/Euratom, CEE de 1981-03-17
Contribuer à réaliser les objectifs de la politique communautaire de recherche et développement en augmentant la mobilité des scientifiques et du personnel technique dans la Communauté, en formant des spécialistes dans les domaines couverts par les programmes communautaires de recherche et en créant des liens entre les universités et les établissements de recherche dans les différents Etats membres par des échanges de scientifiques.

Résumé

Exécuté conformément à la résolution du Conseil du 14 janvier 1974 (Journal officiel No C 7 du 29.1.1974) sur la coordination des politiques nationales et sur la définition de projets présentant un intérêt pour la Communauté dans le domaine de la science et de la technologie, ce programme scientifique et technique, qui est le troisième mis en oeuvre depuis 1973 était destiné à compléter les programmes communautaires de recherche. Précédemment, l'action communautaire en matière de formation scientifique et technique était limitée au domaine nucléaire et ne couvrait que l'attribution de bourses. Le champ d'application de ce programme a été étendu à tous les domaines de la R&D communautaire et couvre en outre des stages de formation avancée.

D'autres organismes communautaires ont pris des mesures parallèles. Ainsi, l'établissement d'Ispra, du Centre commun de recherche (CCR), a organisé des stages de formation. Un programme de stimulation a également été mis sur pied en 1983 pour les échanges de scientifiques (STIMULATION 0C), et un programme de recherche et de formation dans le domaine de l'ingénierie biomoléculaire (BEP) a été lancé en 1982.

Sous-division

Deux mesures:

- Un programme pluridisciplinaire de bourses:
limité aux établissements du Centre commun de recherche (CCR) et aux laboratoires participant aux programmes d'action communautaires relatifs à l'environnement, aux énergies non nucléaires et à la fusion, il couvrait l'attribution de bourses et le financement de stages de formation scientifique

- Un programme spécialisé de stages avancés en informatique et biologie moléculaire.

Mise en œuvre

La Commission, aidée par le Comité consultatif sur la gestion du programme (ACPM) relatif à la formation scientifique et technique, était responsable de la mise en oeuvre du programme.

Les bourses ont été attribuées pour des travaux de recherche à exécuter dans un pays communautaire autre que le pays d'origine du candidat ou que celui de son lieu de travail habituel - une exception étant faite pour les établissements du Centre commun de recherche (CCR). Ces bourses visaient les étudiants en sciences, les détenteurs de diplômes de l'enseignement supérieur ou de doctorats en science et les ingénieurs des Etats membres.

Les stages de formation avancée étaient financés dans des domaines présentant une importance particulière pour la politique communautaire de R&D, notamment les technologies de l'information et la biologie moléculaire.