Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

  • Commission européenne
  • CORDIS
  • Programmes
  • Les ressources humaines et la mobilité dans le programme spécifique de recherche, de développement technologique et de démonstration "Structurer l''''Espace européen de la recherche" relevant du sixième programme-cadre 2002-2006
FP6

FP6-MOBILITY - Les ressources humaines et la mobilité dans le programme spécifique de recherche, de développement technologique et de démonstration "Structurer l''''Espace européen de la recherche" relevant du sixième programme-cadre 2002-2006

Programme-cadre

FP6

Programme précédent

FP5-HUMAN POTENTIAL

Financement du programme

EUR 1 732 million

Référence du Journal Officiel

L294/ de 2002-10-29

Référence légale

2002/835/EC de 2002-09-30
L'objectif global stratégique de l'activité "Ressources humaines et mobilité" est de fournir un large soutien au développement de ressources humaines abondantes et dynamiques d'envergure mondiale pour le système européen de recherche. Il s'agit de promouvoir la mobilité transnationale à des fins de formation, de développer les compétences, de promouvoir l'excellence scientifique et le transfert de connaissances entre différents secteurs et de renforcer l'attrait de l'Europe pour les chercheurs de pays tiers.

Résumé

Afin de réussir la création de l'Espace européen de la recherche, l'activité "Ressources humaines et mobilité" implique un ensemble d'actions cohérent, largement fondé sur le financement de plans de mobilité structurés pour les chercheurs. Ces actions sont essentiellement axées sur le développement et le transfert de compétences en matière de recherche, sur le renforcement et l'élargissement des perspectives de carrière des chercheurs et sur la promotion de l'excellence dans la recherche européenne. Le nom de Marie Curie s'applique à toutes les actions concernées.

L'activité sera ouverte à tous les domaines de recherche scientifique et technologique qui contribuent à la réalisation des objectifs communautaires en matière de RDT. De même, toutes les actions sont ouvertes aux organisations actives dans le domaine de la recherche ou de la formation en la matière, et notamment aux participants aux activités de recherche industrielle, dont les PME.

Dans le cadre de cette activité, une attention sera portée:
- À la participation des femmes dans le cadre de toutes les actions et à l'adoption de mesures appropriées en faveur d'un plus juste équilibre entre les femmes et les hommes dans la recherche, l'objectif étant de parvenir à une sélection d'au moins 40% de femmes.
- Aux situations personnelles liées à la mobilité, notamment sur le plan de la famille, de l'évolution de la carrière et des langues.
- Au développement des activités de recherche dans les régions moins favorisées de l'UE, des nouveaux États membres et des pays candidats associés.
- À la nécessité d'assurer une coopération plus intensive et plus efficace entre les disciplines de la recherche et entre les universités et les entreprises, dont les PME.

En vue de renforcer encore le potentiel humain de la recherche européenne, cette activité visera aussi à attirer les chercheurs les plus brillants et les plus prometteurs des pays tiers, à favoriser la formation des chercheurs européens à l'étranger et à encourager le retour des scientifiques européens qui se sont établis en dehors de l'Europe.

Sous-division

L'activité "Ressources humaines et mobilité" s'articule autour de quatre grandes catégories d'actions:

1.) Actions d'accueil Marie Curie
Ces actions visent à soutenir les réseaux de recherche, les organismes de recherche et les entreprises (notamment les PME) qui offrent des programmes globaux et structurés pour la formation et la mobilité transnationales des chercheurs et pour le développement et le transfert de compétences dans la recherche. Les actions de ce type ont pour but d'exercer un puissant effet structurant sur le système européen de recherche, en particulier en encourageant les chercheurs débutants à faire carrière dans la recherche.
a) Réseaux de formation par la recherche Marie Curie
Ces réseaux permettent de mettre en liaison des équipes de recherche de renommée internationale dans le cadre d'un projet coopératif de recherche bien défini, en vue d'élaborer et de mettre en oeuvre un programme structuré pour la formation de chercheurs dans un domaine particulier. Ces réseaux fourniront un cadre alliant cohésion et souplesse pour la formation et le développement professionnel des chercheurs, surtout au début de leur carrière. Ils viseront également à rassembler une masse critique de chercheurs qualifiés, en particulier dans des domaines très spécialisés et/ou fragmentés, et à contribuer au décloisonnement des institutions et des disciplines, notamment en favorisant la recherche multidisciplinaire.
b) Bourses d'accueil Marie Curie pour la formation de chercheurs en début de carrière
Ces bourses viseront les établissements d'enseignement supérieur, les institutions de recherche, les centres de formation et les entreprises, en vue de renforcer leurs capacités de formation. L'action s'adresse aux chercheurs en début de carrière. Elle est axée sur l'acquisition de compétences scientifiques et technologiques spécifiques liées à la recherche, de même qu'à l'acquisition de compétences complémentaires.
c) Bourses d'accueil Marie Curie pour le transfert de connaissances
Ces bourses seront destinées, d'une part, aux organismes européens (universités, centres de recherche, entreprises, etc.) ayant besoin de développer de nouveaux domaines de compétence et, d'autre part, au développement des capacités de recherche dans les régions moins favorisées de l'UE et dans les pays associés.
d) Conférences et programmes de formation Marie Curie
Ces actions permettront à des chercheurs débutants de profiter de l'expérience de chercheurs de renom. Un soutien sera apporté aux activités de formation spécifiques (virtuelles notamment) qui mettent en valeur des réalisations et des intérêts européens particuliers.

2.)Actions individuelles Marie Curie
Ces actions concernent le soutien à l'évolution de la carrière des chercheurs à titre individuel dans leurs démarches pour parvenir à la maturité et à l'indépendance professionnelles. Elles visent aussi à répondre aux besoins particuliers des chercheurs en vue de compléter leurs compétences, notamment en termes de pluridisciplinarité, de gestion de la recherche et de mobilité intersectorielle. Elles abordent aussi la question des liens entre les chercheurs européens et ceux des pays tiers.
a) Bourses Marie Curie intra-européennes
Ces bourses permettront aux chercheurs les plus prometteurs de l'UE et des pays associés de suivre des formations de recherche dans les organismes européens les mieux adaptés à leurs besoins individuels. Le chercheur choisira librement son sujet, en collaboration avec l'organisme d'accueil, dans le but de parfaire ou de diversifier ses compétences.
b) Bourses internationales Marie Curie "sortantes"
Ces bourses seront accordées à des chercheurs de l'UE et des pays associés pour leur permettre de travailler dans des centres de recherche établis dans des pays tiers et, partant, d'approfondir leur expérience internationale dans la recherche.

3.) Promotion et reconnaissance de l'excellence Marie Curie
Ces actions sont axées sur la promotion et la reconnaissance de l'excellence dans la recherche européenne, renforçant par là même sa visibilité et son attrait. Il s'agit d'encourager la constitution d'équipes de recherche européennes, en particulier dans les domaines de recherche nouveaux et/ou émergents, et de mettre en valeur les réalisations personnelles des chercheurs européens.
a) Primes d'excellence Marie Curie
Ces primes sont destinées à soutenir la création et le développement d'équipes européennes de recherche considérées comme ayant le potentiel requis pour atteindre un niveau élevé, plus particulièrement pour des activités de recherche de pointe ou interdisciplinaires.
b) Prix d'excellence Marie Curie
Il s'agit de prix scientifiques destinés à assurer une reconnaissance publique du degré d'excellence atteint par des chercheurs ayant bénéficié dans le passé d'un soutien communautaire au titre de la formation et de la mobilité.
c) Chaires Marie Curie
Les titulaires de ces chaires seront des chercheurs de très haut niveau. Elles serviront notamment à attirer des chercheurs de niveau mondial et à les encourager à reprendre leur carrière en Europe.

4.) Mécanismes de retour et de réintégration Marie Curie
a) Primes de réintégration européenne Marie Curie
Ces primes s'adressent aux chercheurs de l'UE et des pays associés qui viennent de bénéficier d'une bourse Marie Curie d'une durée minimale de deux ans. Ce mécanisme facilitera la réintégration professionnelle du chercheur, la priorité étant donnée à sa réintégration dans son pays ou sa région d'origine.
b) Primes de réintégration internationale Marie Curie
Un mécanisme analogue aux primes de réintégration européenne Marie Curie, mais couvrant une période plus longue allant jusqu'à deux ans, s'appliquera aux chercheurs européens qui auront effectué des recherches hors d'Europe pendant au moins cinq ans, qu'ils aient ou non bénéficié d'une action Marie Curie, et qui souhaitent rentrer en Europe.

Remarques

Ce dossier est basé sur un des domaines particuliers du programme spécifique "Structurer l''''Espace européen de la recherche" du sixième programme-cadre.
Numéro d'enregistrement: 723 / Dernière mise à jour le: 2012-04-30