Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Financement du programme

EUR 4,8 million
Susciter des efforts de recherche "ascendants" dans les nanotechnologies

Résumé

La Flandre a une approche "ascendante" du financement de la R&D.
En tant qu'agence régionale de financement, l'IWT finance la recherche appliquée et le développement technologique via des activités de R&D s'inscrivant dans des programmes génériques. Dans ce but, l'IWT dispose de différents instruments tels que:
_ la SBO (recherche fondamentale stratégique);
_ la recherche fondamentale industrielle;
_ le développement technologique durable - sous forme d'un financement par primes.

Une liste non exhaustive d'organisations impliquées dans des projets relatifs aux nanotechnologies et faisant l'objet d'un financement est dressée ci-après.
Agfa Gevaert; Imec; LUC (Limburgs Universitair Centrum - Centre universitaire du Limbourg); Université d'Anvers; Innogenetics; Umicore; Université catholique de Louvain; Bekaert - BTC; Janssen Pharmaceutica; AMI Semiconductors; Université de Gand; VITO; Mol; ULB (Université libre de Bruxelles).

En 2000 et 2001, 4,8 millions d'euros ont été alloués à des projets axés sur les nanotechnologies via différents programmes génériques de recherche suscitant des projets "ascendants" (appels autrement dit non thématiques).

Sous-division

Différents sujets ayant trait aux nanotechnologies sont financés de la sorte, dont les nanocomposites, la nanopoudre, les nanodispersions, les nanotechnologies moléculaires, les nanométaux, la nanofiltration, les nanorevêtements.

Mise en œuvre

La sélection des projets fait intervenir 2 critères principaux: la dimension S&T et la valorisation économique en Flandre.

Remarques

Nanotechnologies