Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Financement du programme

EUR 60 million
Le programme a pour finalité de promouvoir la génération de savoir scientifique et technologique contribuant au développement de systèmes productifs, d'améliorer la compétitivité industrielle et la performance des services et de l'administration publique, de stimuler l'interaction et le transfert de savoir et de technologie depuis les centres de recherche publics et les universités vers l'industrie et de favoriser des collaborations multidisciplinaires et la coordination des groupes de recherche.

Résumé

Le nouveau ministère des Sciences et de la Technologie (né en 2000) réunit des unités et directions de gestion de la recherche et de l'innovation auparavant réparties au sein de cinq ministères différents (Industrie, Education, Travaux publics, Agriculture et Environnement). A signaler également: les cinq centres publics de recherche (CSIC, CIEMAT, INIA, IGME, IEO) qui dépendaient auparavant de différents ministères sectoriels et dont la sujétion est identique.
Il existe un programme national spécifique sur les matériaux au sein du IVème plan national "I+D" (2000-2003).

Le programme national sur les matériaux est géré par le ministère des Sciences et de la Technologie.
Le programme national sur les matériaux finance des projets à hauteur d'environ 60 Meuros par an.

Sous-division

Les grandes priorités sont: les nouveaux concepts de fabrication et de production, les produits conçus pour faciliter l'assemblage (robots et automatisation) et le recyclage, les processus propres, la modélisation et la simulation de processus de production, les systèmes de contrôle, le développement de nouveaux concepts pour composants et sous-systèmes, l'intégration sensorielle, les nouveaux produits, les nouvelles machines-outils, les systèmes d'inspection automatiques, le contrôle qualité.

Mise en œuvre

Les principaux instruments permettant la mise en oeuvre du programme sont les projets R+D+I. Il existe deux grands types de projets: les projets menés par les universités et les institutions à but non lucratif et ceux menés par les entreprises. Il y a un appel par an, habituellement en novembre.

La procédure d'évaluation est effectuée par l'ANEP (Agencia Nacional de Evaluacion y Prospectiva). Le processus d'évaluation comporte deux phases: une phase externe et une phase interne au sein l'organisme en charge de l'appel. La phase externe est un processus de "passage au crible" mené par l'ANEP. Celle-ci envoie chaque projet à deux experts pour un examen anonyme.
Les experts évaluent principalement la qualité scientifique et technique de la proposition. La seconde partie de l'évaluation est menée par un panel composé d'experts (la plupart externes). Le panel prend en compte l'évaluation précédente et d'autres facteurs tels que le nombre de projets à financer au sein de chaque projet, la valeur stratégique des propositions, etc. La sélection des propositions intervient à ce stade. Dans le cas des projets Innovation, l'évaluation est menée par un panel coordonné par le CDTI.

Remarques

Nouveaux procédés de production
Numéro d'enregistrement: 818 / Dernière mise à jour le: 2003-08-27