Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme précédent

JRC-REACTSAFE 2C

Programme de suivi

JRC-REACTSAFE 4C

Financement du programme

EUR 151,3 million

Référence du Journal Officiel

L 72 de 1980-03-18

Référence légale

80/317/CEE, Euratom de 1980-03-13
Améliorer la conception et la qualité de la fabrication des composants et systèmes de réacteurs afin d'accroître la fiabilité de fonctionnement et, partant, la sûreté et la rentabilité des centrales nucléaires, et développer des modèles et des codes informatiques décrivant les phénomènes qui se produisent au cours d'un accident.

Résumé

Des essais de simulation ont été réalisés dans l'installation de dépressurisation hors pile LOBI (LWR Off-normal Behaviour Investigation) et un programme expérimental a été préparé en vue de la simulation de ruptures mineures et majeures dans le circuit primaire des réacteurs à eau légère (REL), en faisant appel à l'installation en pile Super-Sara.

Le 19 mai 1981, le Conseil a approuvé la poursuite du projet "Super-Sara" (Journal officiel No L 72 du 18.3.1980), l'expérience la plus importante du CCR en matière de sûreté des réacteurs. Ce projet a eu pour objectif d'étudier le comportement du combustible dans un réacteur nucléaire du type à eau légère dans des conditions de fonctionnement hors normes, et en particulier en cas de perte de réfrigérant comme cela a été le cas lors de l'accident de Three Miles Island aux Etats-Unis.

La contribution du CCR à la recherche sur la sûreté des réacteurs surrégénérateurs au sodium s'est concentrée sur des événements anormaux qui ont un facteur de probabilité très faible mais qui sont susceptibles d'avoir des incidences graves sur l'intégrité de l'installation. Les jalons importants ont été la publication du code européen d'accidents et le démarrage d'un programme exhaustif de recherche en pile visant à résoudre les problèmes d'évacuation de la chaleur après accident (PAHR). Un programme d'essais de matériaux a été lancé en soutien à la recherche sur la sûreté des REL et des réacteurs surrégénérateurs au sodium.

Des efforts particuliers ont également été déployés dans le cadre du projet consacré à la fiabilité et à l'évaluation du risque en vue de l'introduction d'une banque de données centralisée pour les REL.

La collecte de données relatives aux réacteurs dans la Communauté et l'amélioration des structures informatiques ont contribué au développement de l'ERDS (European reliability Data System), qui est désormais considéré comme un outil indispensable pour l'évaluation probabiliste du risque.

Sous-division

Onze projets:

- Projet "LOBI":
étude des accidents de perte de réfrigérant dans les réacteurs à eau légère

- Projet "Super-SARA":
expérience en pile du comportement de combustibles de réacteurs à eau légère, en cas de perte de réfrigérant

- Intégrité du circuit primaire des réacteurs à eau légère:
détection précoce des défauts dans les cuves de réacteurs à eau légère

- Thermohydraulique des sous-assemblages de combustibles de réacteurs rapides

- Essais mécaniques de matériaux structuraux de réacteurs rapides

-Développement de codes d'accidents hypothétiques dans les réacteurs rapides

- Projet "PAHR":
étude de l'évacuation de la chaleur résiduelle d'un coeur de réacteur rapide fondu

- Projet "PAHR en pile"

- Etude de l'interaction accidentelle combustible-réfrigérant

- Etude du comportement de structures et d'enceintes de confinement soumises à des contraintes accidentelles

- Analyse de fiabilité, évaluation du risque et banque de données.

Mise en œuvre

Des informations ne sont pas actuellement disponibles.