Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme précédent

PRE-FAST 1

Programme de suivi

FP2-MONITOR - FP2-FAST 3

Financement du programme

EUR 8,5 million

Référence du Journal Officiel

L 293 de 1983-10-25

Référence légale

83/519/CEE de 1983-10-17
Analyser les changements scientifiques et technologiques afin de souligner leurs implications et conséquences à long terme pour les politiques communautaires dans le domaine de la R&D et dans d'autres domaines au cours des cinq à dix années à venir et proposer en temps opportun des options politiques, en entreprenant des analyses multidimensionnelles, en établissant des priorités et en renforçant les bases d'études futures.

Résumé

Ce second programme communautaire sur la prévision et l'évaluation en science et technologie s'appuyait sur, et développait, le travail du premier programme expérimental, qui était destiné à tester, sur une période de cinq ans, l'utilité présentée par la sélection d'orientations d'ensemble à long terme pour la R&D communautaire.

Ce programme portait sur trois domaines principaux: nouvelles formes de "croissance" pour l'Europe, nouveaux systèmes industriels stratégiques, et transformation d'activités de service et de changement technologique. Dans le cadre de ces domaines, deux tâches principales étaient organisées:
- souligner les perspectives, les problèmes et les conflits potentiels qui pourraient affecter le développement à long terme de la Communauté, et de là, proposer de nouvelles orientations à long terme pour l'action communautaire, notamment dans le domaine de la science et de la technologie
- exploiter les études à long terme sur la recherche entreprises dans les Etats membres.

Sous-division

Trois principaux domaines d'étude:

- Nouvelles formes de "croissance" pour l'Europe
. technologie, emploi et travail (programme TET)
. développement intégré des ressources naturelles renouvelables (programme RES)

- Nouveaux systèmes industriels stratégiques:
. Communication (programme COM)
. alimentation (programme ALIM)

- Transformation des activités de service et changement technologique (programme SRV).

Mise en œuvre

La Commission, aidée par un Comité consultatif sur la gestion du programme (ACPM), était responsable de la mise en oeuvre du programme.

Le programme a été exécuté en développant ses activités sur la base d'un réseau de 10 unités nationales de recherche; en associant des centres ou des équipes de recherche appropriés de la Communauté à l'exécution de son travail scientifique; en favorisant selon les besoins la création de réseaux d'information et de collaboration à l'échelon communautaire; et par l'affectation provisoire de boursiers invités au programme par des établissements communautaires et nationaux (du gouvernement, des universités ou de l'industrie).

Le terme de "boursier invité" a été défini comme dénotant une personne affectée à la Commission pour y travailler dans l'unité FAST pendant une durée limitée. Les boursiers invités pouvaient être des fonctionnaires s'occupant de l'analyse de problèmes et perspectives à long terme notamment dans les domaines de la science et de la technologie, un chercheur universitaire de haut niveau, ou un professeur possédant des compétences hors pair dans un domaine particulier de la science et de la technologie, un jeune chercheur en début de carrière ou en cours de doctorat, ou se spécialisant après le doctorat.

L'information découlant de l'exécution du programme a été diffusée conformément au règlement (CEE) No 2380/74 du 17 septembre 1974 (Journal officiel No L 255 du 20.9.1974), adoptant des dispositions pour la diffusion de l'information relative aux programmes de recherche de la Communauté économique.

La Commission a produit deux rapports d'avancement intérimaires (1985, 1986) et a soumis au Conseil et au Parlement européen un rapport final sur les résultats du programme suite à son évaluation par un jury indépendant.
Numéro d'enregistrement: 91 / Dernière mise à jour le: 1990-03-26