Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'utilisation des charbons "vapeurs" dans l'industrie s'est quelque peu développée en Euro9pe ces dernièress années sous forme de charbon "pulverisé". Le risque d'auto-inflammation existe chaque fois qu'une masse importante de ces charbons est en contact avec l'oxygène de l'air (silos, trémies, citernes de stockage d'alimintation ou de transport non tanche...), et ce d'autant plus lorsque le charbon est chauffé dans les processus de broyage, séchage... Une étude a donc été entreprisses parallèlement aux recherches en laboratoire et à l'échelle grandeur pour préciser les risques potentiels. Il est donc nécéssaire d'éttudier leurs susceptibilité à l'auto-échauffement. Des essais ont été conduits sur plusieurs m3 de trois charbons et une lignite présents sur le marché européen. Différentes méthodes de laboratoire ont été appliquées: l'analyse thermogravimétrique et thermique différentielle couuplée, la calorimétrie adiabatique et la détermionation de la température critiqe d'inflammation d'une série de volumes homothétiques.s L'ensemble des résultats permettent d'établir des mesures de sécurité visant à prot^ger les installations à charbon pulvérisé contre les risques d'incendie.

Informations supplémentaires

Auteurs: CERCHAR, CERCHAR Centre d'Etudes et de Recherches des Charbonnages de France (FR)
Références bibliographiques: EUR 11747 FR (1988)
Disponibilité: (2)
Numéro d'enregistrement: 198910040 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr