Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La présente étude se situe dans la perspective d'une valorisation de l'état brut de laminage sur barres en acier de construction mécanique, soit pour limiter les traitements thermiques de parachèvement, soit pour sortir des barres prétraitées des installations de laminage. On a surtout examiné les possibilités métallurgiques d'adaptation de la composition chimique de l'acier et des techniques de laminage-refroidissement contrôlés en vue d'améliorer le compromis résistance-résilience de barres de petits diamètres ayant des résistances de l'ordre de 1000 MPa. Les résultats des travaux effectués à l'échelle pilote montrent que l'on peut notamment obtenir des propriétés intéressantes: - d'une part avec des structures essentiellement perlitiques sur des aciers à 0,4% C - Mn - Nb - B, - d'autre part avec des structures essentiellement bainitiques sur des aciers à 0,25% C - Mn - Mo - Nb - B, moyennant des traitements thermomécaniques comportant: - une fin de laminage au dessous de 1000 C et au mieux ver 900 C pour obtenir une austénite fine et non recristallisée - un refroidissement accéléré entre 900 et 600 C pour éviter les structures grossières - une fin de refroidissement plus ralentie pour éviter les structures formées à trop basses températures.

Informations supplémentaires

Auteurs: DESALOS Y, IRSID, Saint-Germain-en-Laye (FR);BIAUSSER H, IRSID, Saint-Germain-en-Laye (FR)
Références bibliographiques: EUR 11511 FR (1988) MF, 95 pp., ECU 4, blow-up copy ECU 12.50
Disponibilité: (2)
Numéro d'enregistrement: 198910302 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr