Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'éxposé présente quelques résultats relatifs à l'application de la méthode des éléments finis aux problémes d'interaction fluide-structure. Le débute par une description des mouvements dans une cinématique arbitraire-lagrangienne-eulérienne (ALE). Cette description généralisée des mouvements permet de combiner au mieux les avantages propres aux descriptions purement lagrangienne et purement eulérienne et se révèle particulièrement utile pour le traitement du domaine hydrodynamique. On présent ensuite la forme différentielle en description ALE des équations de conservation et on en déduit la forme variationnelle faible qui permet le développement de modèles de discrétisation de ces équations par rapport aux variables spatiales en utilisant le méthode de Galerkin des éléments finis. On décrit brièvement deux variantes de la méthode qui permettent de stabiliser les opérateurs non-symmétrique de convection. L'éxposé se poursuit par une présentation de méthodes de discrétisation par rapport aux temps des équations de conservation semi-discrètes résultant de l'application de la méthode des éléments finis. On traite séparément le cas des fluides compressibles où les effets de la viscosité peuvent être négligés et celui des fluides visqueux incompressibles.

Informations supplémentaires

Auteurs: DONEA J, JRC Ispra Estab. (IT);LAVAL H, JRC Ispra Estab. (IT)
Références bibliographiques: Article: Actes de l'Ecole d'Eté d'Analyse Numérique, Vol. 70 (1988), pp. 1-55
Numéro d'enregistrement: 198910550 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: en