Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Le travail présenté ici montre l'essentiel des mesures de température ionique faites en présence de chauffage Alfvèn, sur tokamak TCA. L'analyseur de particules neutres ici mesure la température ionique est décrit son principe et son fonctionnement. Une étude de plasma ohnique stationnaire montre que la puissance de chauffage des ions par les électrons peut être évaluée avec précision. Les pertes sont estimées empiriquement avec un modèle simple. Une étude de plasma ohmique non-stationnaire met en évidence les effets de la densité et de sa dérivée temporelle sur la température ionique. Il faut tenir compte de ces effets dans une étude du chauffage par onde d'Alfvèn, puisqu'il provoque lui-même un accroissement de densité. Une comparison détaillée entre décharge ohmique non-stationnaire et décharge chauffée par ondes Alfvèn montre que l'accroissement de la température n'est pas purement explicable par une croissance de densité ohnique. Une simultanéité de l'arrivée d'un mode discret de l'onde d'Alfvèn dans la décharge et d'une variation rapide de la température ionique montre que le spectre de l'onde a un effet immédiat sur la température ionique.

Informations supplémentaires

Auteurs: DE CHAMBRIER A, Centre de Recherches en Physique des Plasmas, École Polytechnique Fédérale de Lausanne (CH)
Références bibliographiques: Report: LRP 345/88 FR (1988)
Disponibilité: Available from Confédération Suisse, Centre de Recherches en Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, 21 avenue des Bains, 1007 Lausanne (CH)