Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

De manière à améliorer la résistance à la corrosion de la tôle phosphatée et peinte, l'industrie automobile exige la livraison de tôles propres, notamment en termes de pollution superficielle en carbone. La présente étude concerne l'élimination des résidus d'huiles de laminage au cours de recuit base. Moyennant l'analyse de la phase gazeuse pendant un traitement de recuit-base et l'analyse de la surface de la bande au moyen de techniques telles que SIMS, XPS, ..., il a été possible de mieux cerner les réactions gaz-métal qui se produisent à haute température, c'est-à-dire les réactions chimiques entre le substrat métallique, le film de pollution provenant d'opérations antérieures (résidus de décapage, émulsion de laminage) et l'atmosphère de protection. Un mécanisme décrivant l'élimination des résidus d'huile de laminage est proposé. Il est montré que la propeté de surface peut être améliorée, non seulement en optimisant les conditions de laminage à froid, mais aussi en adaptant le recuit-base. Il a été vérifié que de telles pratiques conduisent à une diminution de la pollution superficielle en carbone, mais aussi à une modification de sa nature en formant un résidu carboné plus facilement éliminable ultérieurement.

Informations supplémentaires

Auteurs: CHATELAIN B, Centre de Recherches Métallurgiques, Liège (BE)
Références bibliographiques: EUR 12115 FR (1989) MF, 137 pp., ECU 8, blow-up copy ECU 17.50
Disponibilité: (2)
ISBN: CD-NA-12115-FR-C
Numéro d'enregistrement: 198910723 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr