Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Une remise en cause profonde des revêtements réfractaires a été rendue nécessaire par le développement de la métallurgie secondaire : celle-ci entraîne en effet un accroissement des sollicitations chimiques et thermomécaniques en raison des températures élevées et des temps importants de traitement. Des essais de laboratoire visant à reproduire les cycles thermiques des poches ont été réalisés dans un four d'une conception nouvelle permettant un suivi de l'endommagement par une mesure non destructive. Les matériaux testés de magnésie-chrome ont été étudiés et comparés à ceux provenant de l'aciérie de SOLLAC. Des essais en usine avaient le dessein de faire comprendre le mécanisme de formation et de fracturation de garnis sur les parois des poches. Les phases minérales constituent les couches de laitier possédant des températures de fusion élevées seule une action préventive permet de contrôler la formation des garnis. L'obtention d'une viscosité appropriée du laitier permettant de déposer une couche de protection souple sur le revêtement, est cependent difficile à réaliser en permanence en production. Des essais ont été réalisés visant à améliorer la tenue des revêtements dolomitiques avec enrichissement en graphite (9%) et en carbon black (6%). L'utilisation de dolomie-carbone apparaît comme étant un bon compromis technico-économique.

Informations supplémentaires

Auteurs: INSTITUT DE RECHERCHES DE LA SIDERURGIE FRANCAISE, Institut de Recherches de la Sidérurgie Française, 185 rue du Président Roosevelt, F-78105 Saint-Germain-en-Laye (FR)
Références bibliographiques: EUR 12137 FR (1989) MF, 157 pp., ECU 8, blow-up copy ECU 20
Disponibilité: (2)
ISBN: CD-NA-12137-FR-C
Numéro d'enregistrement: 198910939 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr