Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Ce complément de recherche avait pour objet la résolution du problème de couplage entre les brames sortant de la machine de coulée continue et un nouveau type de transductuer untrasonore destiné à la direction de défauts internes par la méthode électromagnéto-acoustique (EMA). Il s'est avéré souhaitable de renoncer à refroidir sous la température de Curie la surface des produits coulés en raison, d'une part, des difficultés technologiqes du refroidissement et, d'autre part, de l'opposition exprimée par les aciéristes qui redoutent le criquage de certains aciers et les conséquences de l'évaporation de grandes quantités d'eau. Dans ce but, le transducteur EMA a été reconstruit et protégé contre le rayonnement thermique. L'acier n'étant plus refroidi, aucune couche ferro-magnétique superficielle ne peut être formée, ce qui rend la génération des ultrasons plus difficile. Tout l'équipement électronique a dû être amélioré, essentiellement : la puissance émise et la sensibilité de la direction ont été accrues et le bruit de fond a été abaissé. Avec l'équipement prototype des défauts artificiels de 3 x 50 m(2) ont été détectés avec un rapport signal/bruit de 14 dB. Des essais sur billettes à 850 C ont décelé des fissures internes sans refroidissement et sans déclamainage de la surface. Toutefois, la résolution que présente une empreinte Baumann ne peut être atteinte pour le moment.

Informations supplémentaires

Auteurs: NEUMANN N, Centre de Recherches Métallurgiques, 11, rue Ernest Solvay, B-4000 Liège (BE);PIRLET R, Centre de Recherches Métallurgiques, 11, rue Ernest Solvay, B-4000 Liège (BE)
Références bibliographiques: EUR 12133 FR (1989) MF, 78 pp., ECU 4, blow-up copy ECU 10
Disponibilité: (2)