Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Cette recherche a consisté à comparer les résistances à la corrosion de divers aciers dûment caractérisés et exposés soit en temps réel sur un véhicule automobile, soit en temps réel le long de 5 stations fixes jalonnant le circuit parcouru par le véhicule, soit enfin suivant diverses normes de corrosion accélérée. Cette étude a montré qu'il y avait peu de différences significatives à l'intérieur de la population d'acier doux prélevés en lignes industrielles en dépit de la diversité des chimies de surface investiguées. Seuls les aciers de résistance présentant une composition chimique différente de celles des aciers doux ont montré une résistance supérieure à l'enrouillement. La qualité des traitements de finition (phosphatation + rinçage chromique) joue un rôle très important. Aussi le milieu d'exposition des échantillons influence fortement la corrosion. Des examens par microscopie électronique à balayage ont révèlé qu'il existait des similitudes géométriques, morphologiques et chimiques entre les produits de corrosion obtenus sur les échantillons exposés en temps réel et ceux soumis au Scab test. Par contre, le brouillard salin est en désaccord pour de nombreux points avec les essais réels. Enfin, un modèle de corrosion cyclique en trois étapes est proposé qui rend parfaitement compte des observations faites au cours de cette recherche.

Informations supplémentaires

Auteurs: SCHMITZ B, Centre de Recherches Métallurgiques, Liège (BE);SERVAIS J P, Centre de Recherches Métallurgiques, Liège (BE);MONFORT G, Centre de Recherches Métallurgiques, Liège (BE);DEFOURNY Y, Centre de Recherches Métallurgiques, Liège (BE)
Références bibliographiques: EUR 12224 FR (1989) 90 pp., MF, ECU 4, blow-up copy ECU 11.25
Disponibilité: (2)