Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

De nos jours, la culture des clones de topinambour en France présente de nombreuses insuffisances: faible rendement en glucides (environ 60% de celui des hybrides de bettrave), resistance relative aux maladies, formes des tubercules et instabilité des recoltes en fonction des conditions locales et des années. Dans le but d'améliorer leur qualité, quatre types de clone ayant été antérieurement analysés (KB, NAHODKA, FUSEAU 60 et VIOLET de RENNES) ont été croisés deux par deux suivant un schéma diallèle à raison de deux croisements par an, entre 1986 et 1988. Au total 5372 akènes présentant de bonnes qualités de germination ont été obtenus. Chaque graine présente une constitution génétique originale et peut donner naissance à une type de clone nouveau et distinct. Après avoir sélectionné les clones pour leurs caractères les plus héritables (caractères des tubercules et vulnérabilité aux maladies), 124 clones sont en cours des multiplication pour leur teneur en insuline et leur adapatabilité durant les prochaines années.

Informations supplémentaires

Auteurs: LE COCHEC F, Station d'Amélioration des Plantes - INRA, Le Rheu (FR);DE BARREDA D G, Instituto Valenciano de Investigaciones Agrarias, Moncada-Valencia (ES)
Références bibliographiques: EUR 12634 FR (1990) 6 pp., MF, ECU 4, blow-up copy ECU 5
Disponibilité: (2)
Numéro d'enregistrement: 199010547 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr