Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Sur base d'études historiques, ce livre montre que les nouvelles technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) n'influencent que d'une manière indirecte le changement social. Ce n'est pas l'installation d'équipements et d'infrastructures de communication qui va complètement changer la société; d'une façon générale, nous devons plutôt faire face à des ajustements qu'à des bouleversements. La fluidité de ces ajustements, dépendante du degré d'acceptabilité de ces NTIC, sera cependant largement conditionnée par l'accent mis sur la valeur d'usage des outils; c'est également un des enseignements que ce livre tire des études de cas. L'impact des nouveaux instruments de communication dépend en grande partie de la prise en compte de besoins sociaux préexistants qui peuvent être fédérés et "traduits" par ce qu'on pourrait appeler des médiateurs. Le rôle de ces médiateurs qui, idéalement, maîtrisent aussi bien les environnements techniques que sociétaux, est, entre autre, à la base du fait que les projets des initiateurs - essentiellement des ingénieurs, pour la communication instrumentée - sont presque systématiquement détournés : pour ne citer qu'un exemple, le Minitel français était au départ un annuaire électronique. La conclusion en est que les systèmes de communication doivent être les plus souples possible afin de permettre à de nouveaux usages, non prévus au départ, de se développer.

Informations supplémentaires

Auteurs: LICK R, IDET-CEGOS (FR)
Références bibliographiques: EUR 11687 FR (1988) 132 pp.
Disponibilité: La Documentation Française, 29-31 Quai Voltaire, 75340 Paris Cedex 07 (FR)
ISBN: ISBN 2-11-002007-5
Numéro d'enregistrement: 199010558 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr