Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

On a étudié les propriétés de surfaces de divers revêtements, ainsi que leur aptitude à la phosphatation, l'adhérence des peintures et leur résistance à la corrosion. Il s'agit de revêtements électrodéposés de Zn pur, d'alliages Zn-8% Ni, Zn-3% Fe ou de revêtements à chaud de Zn (galvanisé minimisé), d'alliages Zn-10 à 15% Fe (galvannealed), de Zn brossé (monogal), d'alliages Zn-5% Al (galfan) ou Zn-55% Al (galvalume). Les propriétés des couches formées par galvanisation à chaud ont été plus spécialement étudiées. Les phases constituant les revêtements ont pu être identifiées, en particulier ZnAl(2)O(4) en surface et Fe(2)Al(5) + Zn en substitution à l'interface Zn/Fe pour le galvanisé minimisé. Au pliage tous les revêtements se fissurent sauf le "galfan" qui est excellent, mais ils restent adhérents. Les cinétiques de phosphatation en laboratoire des différents revêtements peuvent être différentes. Les couches de phosphates sont très semblables, en particulier en poids, épaisseur, résistance aux alcalins, réactivité. Un prétraitement basique favorise une bonne phosphatation. Les mesures électrochimiques montrent que les revêtements testés protégent bien cathodiquement le substrat, le paramètre important vis-à-vis de la protection sacrificielle étant l'épaisseur du revêtement plutôt que sa nature.

Informations supplémentaires

Auteurs: QUANTIN D, Institut de Recherches de la Sidérurgie Française, St. Germain-en-Laye (FR);JOSSIC T, Institut de Recherches de la Sidérurgie Française, St. Germain-en-Laye (FR);LOISON D, Institut de Recherches de la Sidérurgie Française, St. Germain-en-Laye (FR);MOREAU J P, Institut de Recherches de la Sidérurgie Française, St. Germain-en-Laye (FR)
Références bibliographiques: EUR 12370 FR (1989) 158 pp., MF, ECU 8, blow-up copy ECU 20
Disponibilité: (2)