Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'objectif était de concevoir et de construire deux prototypes d'absorbeurs gaz-liquide, comportant un échangeur de chaleur incorporé, destinés à effectuer avec un excellent rendement, des absorptions/réactions fortement endo- ou exo-thermiques. C'est une nouvelle technique de réalisation des absorbeurs-réacteurs qui consiste à faire ruisseler le liquide absorbant au sein d'une matrice métallique macroporeuse, bonne conductrice de la chaleur et en contact intime avec des tubes creux dans lesquels circule le fluide caloporteur-extracteur de chaleur. Un premier prototype d'absorbeur gaz-liquide a été construit. Il est composé d'une colonne cylindrique verticale, dans laquelle est inséré un faisceau d'ailettes verticales creuses dans lesquelles circule le fluide caloporteur destiné à extraire la chaleur de réaction. Entre ces ailettes sont placées des matrices poreuses faites par adjonction de tôles perforées ondulées ou de grilles de métal déployé laminé. Un distributeur de liquide placé au sommet asperge uniformément ce "garnissage" poreux. Il s'agit en somme d'un ensemble monobloc, où l'échangeur est intégré au réacteur gaz-liquide. Le second prototype, construit, est formé d'une batterie démontable, de cellules parallélipipédiques, alternativement utilisées pour faire circuler le fluide caloporteur et la solution absorbante. Ces cellules sont séparées par des plaques métalliques minces, planes, qui transmettent la chaleur. 150 matrices poreuses ont été essayées. Elles donnent des coefficients de transfert de chaleur, entre paroi et solution ruisselante, de l'ordre de 10 à 15 kw/m2 K, et donc des coefficients d'environ 2kw/m2 K, entre l'interface liquide/vapeur absorbante et le coeur du fluide caloporteur.

Informations supplémentaires

Auteurs: LEGOFF P, CRIFIC, Génie des Procédés, Nancy (FR)
Références bibliographiques: EUR 12464 FR (1990) 91 pp., MF, ECU 4, blow-up copy ECU 12.50
Disponibilité: (2)