Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Dans un tokamak, le champ magnétique présente une modulation due au nombre discret de bobines. Dans ce travail, on étudie les effets de cette perturbation non axisymétrique sur les ions suprathermiques (ions rapides issus des chauffages additionnels ou produits de fusion chargés). Lorsque l'amplitude de la modulation est suffisamment élevée pour créer des miroirs magnétiques locaux le long des trajectoires, le mécanisme de transport par piégeage dans ces miroirs est non diffusif et peut entraîner la perte directe de la particule. Cette situation est étudiée en relation avec les expériences d'injection d'atomes neutres rapides prévues sur le tokamak TORE-SUPRA. Sur la base de simulations numériques, réalisées avec un code de transport du type Fokker-Planck que nous avons construit, on s'attend à des pertes d'ions rapides dans les miroirs locaux élevées. Des méthodes permettant une forte diminution du taux de pertes ont été imaginées et analysées. Dans la situation où l'amplitude de la modulation est faible (absence de miroirs locaux), l'analyse de l'interaction des particules avec la perturbation dans le cadre d'un formalisme hamiltonien, a permis d'identifier une instabilité stochastique due à des recouvrements de résonances. L'état chaotique de l'espace des phases est déterminé par deux critères de stochasticité auxquels sont associés deux régimes de diffusion. Pour les particules alpha dans un réacteur tokamak, on évalue les seuils de stochasticité et les coefficients de diffusion.

Informations supplémentaires

Auteurs: GRUA P, CEA, Département de Recherches sur la Fusion Contrôlée, Saint-Paul-lez-Durance (FR)
Références bibliographiques: Report: EUR-CEA-FC-1385 FR (1990)
Disponibilité: Available from CEA, Département de Recherches sur la Fusion Contrôlée, Saint-Paul-lez-Durance (FR)
Numéro d'enregistrement: 199011075 / Dernière mise à jour le: 1994-12-01
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr