Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

  • Commission européenne
  • CORDIS
  • Publications
  • Diagnostic du courant généré par une onde hybride inférieure dans un réacteur thermonucléaire à l'aide d'une transmission differentielle d'onde cyclotron electronique

Résumé

Dans les tokamaks actuels l'émission d'ondes cyclotron électroniques permet d'obtenir des informations sur la queue d'électrons superthermiques générée par absorption résonnante d'une onde à la fréquence hybride inférieure. Dans un réacteur à haute température, les spectres d'émission du corps maxwellien ne sont pas séparés de la queue. Compte tenu de l'accessibilité et du fort amortissement Landau, le courant est confiné à la périphérie du plasma, relativement froide. Une onde cyclotron électronique injectée dans le plasma peut interagir avec cette queue si sa fréquence est bien choisie mais aussi avec la partie centrale du plasma maxwellienne. La transmission résulte alors des deux processus et n'est donc plus liée à la seule queue. La méthode décrite permet de lever cette difficulté et de déterminer l'existence d'une population d'électrons rapides générés par une onde hybride inférieure dans des conditions de réacteur thermonucléaire.

Informations supplémentaires

Auteurs: MEYER R L, Université Nancy I, Laboratoire de Physique des Milieux Ionises, Vandoeuvre les Nancy (FR);CARON X, Université Nancy I, Laboratoire de Physique des Milieux Ionises, Vandoeuvre les Nancy (FR);FIDONE I, CEA, Département de Recherches sur la Fusion Côntrolée, Saint-Paul-les-Durance (FR);GIRUZZI G, CEA, Département de Recherches sur la Fusion Côntrolée, Saint-Paul-les-Durance (FR)
Références bibliographiques: Paper presented: 2ème Congrès de la Division de Plasma, Orsay (FR), Sept. 3-4, 1990
Disponibilité: Text not available
Numéro d'enregistrement: 199011504 / Dernière mise à jour le: 1994-12-02
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr