Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'injection de particules neutres de haute énergie (50 à 100 keV par nucléon) est utilisée comme chauffage du plasma dans les expériences de fusion thermonucléaire contrôlée. Les puissances électriques mises en oeuvre dans les injecteurs de neutres rendent très aigu le problème du rendement électrique. Cette recherche vise à mettre en place un système de récupération d'énergie dans le cadre d'une expérience sur l'injecteur prototype Tore Supra: les ions non neutralisés sont décélérés électrostatiquement et collectés à faible énergie sur une électrode. Une expérience réalisée sur l'injecteur prototype - on injecte dans le plasma des faisceaux de neutres (deutérium) de courant équivalent à 20 A accélérés a 100 kV, soit 2 MW de puissance par faisceau - montre que ce système permet de réaliser un gain en puissance d'environ 20% à 100 keV. Une étude théorique des faisceaux de neutres, générés à partir de sources d'ions positifs, a été essentiellement faite à partir de code de calcul de trajectoire et laisse envisager un gain de puissance de 10 à 20%.

Informations supplémentaires

Auteurs: LAFFITE S, CEA, Département de Recherches sur la Fusion Contrôlée, Saint-Paul-lez-Durance (FR)
Références bibliographiques: Paper presented: 2ème Congrès de la Division de Plasma, Orsay (FR), Sept. 3-4, 1990
Disponibilité: Text not available
Numéro d'enregistrement: 199011506 / Dernière mise à jour le: 1994-12-02
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr